SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 24/06 17:31:16
11993.64PTS +0.80%

Bourse Zurich: le SMI repasse la barre symbolique des 11'100 points

14/05/2021 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a fini la semaine sur une note d'optimisme. Après une hausse initiale, le SMI a calé un peu avant de se redresser gentiment jusqu'à finir assez largement au-dessus de la barre symbolique des 11'100 points, près de son plus haut du jour. Au lendemain de l'Ascension, les impulsions sont restées rares et nombre d'investisseurs avaient fait le pont.

A New York, Wall Street poursuivait sur sa lancée de la veille en matinée.

"Après une semaine assez volatile, il est bon de voir la Bourse progresser aujourd'hui, d'autant plus que Disney, un membre du Dow Jones, est à la peine ce matin et que les ventes au détail ont été moins bonnes que prévu", a commenté JJ Kinahan de TD Ameritrade.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont en effet stagné en avril par rapport à mars, lorsque les Américains avaient beaucoup consommé grâce aux chèques de relance versés par le gouvernement fédéral, selon les chiffres publiés par le département du Commerce.

La production industrielle a elle continué à se redresser en avril malgré la pénurie de puces électroniques qui pénalise l'industrie automobile, selon des données de la Réserve fédérale.

Quant à la confiance des consommateurs, elle s'est dégradée en mai à cause de l'inflation selon une estimation préliminaire de l'Uni Michigan.

Le SMI a terminé en hausse de 0,79% à 11'120,77 points, avec un plus haut à 11'129,87 points et un plus bas à 11'066,60 points. Le SLI a gagné 0,97% à 1100%,63 points et le SPI 0,87% à 14'265,70 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 26 ont progressé et quatre reculé.

Le petit groupe des perdants se compose de la lanterne rouge AMS (-0,8%), Swatch (-0,7% ou 2 francs, hors dividende de 3,50 francs), Clariant et Straumann (chacun -0,1%).

Credit Suisse a arrêté la couverture d'AMS. La recommandation était auparavant à "underperform".

A l'autre bout, Julius Bär (+3,5%) précède Temenos (+3,4%) et Logitech (+2,9%) sur le podium. ABB (+2,6%) et Kühne+Nagel (+2,4%) suivent derrière.

Credit Suisse (+0,9%) et UBS (+0,7%) ont également bien terminé la semaine.

Barclays a relevé l'objectif de cours du logisticien schwytzois Kühne+Nagel (+2,4%), soulignant le potentiel que représente la reprise d'Apex pour le développement en Asie. L'analyste table sur une amélioration du résultat opérationnel Ebit de 15% entre 2022 et 2025. Il note toutefois que l'action reste fortement valorisée.

Les poids lourds Roche (+0,8%), Novartis (+0,6%) et Nestlé (+0,4%) ont terminé dispersé dans le classement.

Zurich Insurance (+0,7%) a profité d'un double relèvement d'objectif de cours de DZ Bank et Credit Suisse après les chiffres de mercredi. Le premier a confirmé "conserver" et le second "outperform". Pour l'analyste de la banque aux deux voiles, les primes brutes ont dépassé ses attentes et les indications de la direction permettent de penser que les primes 2021 pourraient dépasser les propres objectifs de l'assureur.

Swiss Life (+0,8%) a conclu un accord avec les autorités américaines dans le cadre d'une affaire d'aide à l'évasion fiscale et va payer 77,3 millions de dollars au Trésor américain pour clore ce dossier, a annoncé vendredi le Département américaine de la Justice (DOJ).

Sonova (+0,3%) publie ses résultats annuels mardi et les analystes tablent sur un chiffre d'affaires en repli à 2,59 milliards de francs, agrémenté d'un bénéfice net de 490,6 millions. La tradition de croissance aura été impactée par les conséquences de la crise du coronavirus.

Sur le marché élargi, Spice Private Equity (+11,6%) a profité de l'entrée en Bourse d'une de ses participations, la brésilienne G2D Investments, qui est désormais négociée aux Bermudes. Ces titres sont également déclinés en "depositary receipts" (BDR) au Brésil.

Rieter (+5,9%) a enregistré des commandes pour près de 300 millions de francs en avril. Sur l'ensemble du 1er semestre, il table sur des entrées de commandes d'environ 800 millions, a-t-il précisé mercredi soir.

Elma (+1,8%) a connu un début d'année faste, enregistrant au cours des quatre premiers mois de 2021 une forte croissance des recettes et une nette amélioration des résultats. Le producteur zurichois de boîtiers et composants s'attend à dégager un bénéfice semestriel entre 2 millions et 2,5 millions des francs, contre 0,8 million l'année précédente.

Stadler Rail (+1,4%) compte rattraper le retard causé par la pandémie de coronavirus d'ici la fin de l'année. Le groupe a déjà signé des contrats pour un volume de plus de 16 milliards de francs depuis le début de l'année, a relevé son président, actionnaire principal et directeur général intérimaire Peter Spuhler au St. Galler Tagblatt.

Flughafen Zurich (+0,2%) commence à remonter la pente, son trafic passagers ayant été multiplié par douze en avril, sur un an. Les chiffres d'avant-pandémie sont toutefois encore très loin.

rp/al

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
24/06
24/06
24/06
24/06
24/06