SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 22/10 17:31:56
12056.21PTS +0.14%

Bourse Zurich: le SMI repasse le cap des 11'800 points, malgré Evergrande

21/09/2021 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse prenait de l'allant mardi à l'approche de la mi-journée. Le SMI des valeurs vedettes, qui avait plongé la veille sous la barre des 11'800 points en raison des craintes liées à une faillite du géant chinois Evergrande, a repassé ce cap symbolique en milieu de matinée.

"L'aversion au risque s'est intensifiée (...) alors que des inquiétudes de contagion ont surgi concernant la faillite potentielle du groupe chinois Evergrande, le promoteur immobilier le plus endetté au monde", ont résumé dans une note les analystes de Schwab.

Le géant chinois de l'immobilier a de plus en plus de mal à faire face à sa dette de plus de 300 milliards de dollars sur laquelle il doit des intérêts cette semaine, et les investisseurs craignent une faillite qui pourrait se répercuter à travers le monde.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (Ocde) a revu à la baisse sa prévision de croissance mondiale pour 2021, à 5,7% contre 5,8% auparavant, évoquant une "reprise très inégale" selon les niveaux de soutiens publics pendant la crise et le niveau de vaccination anti-Covid dans les différents pays.

En Suisse, les exportations ont poursuivi en août le redressement entamé en juillet, accélérant la cadence (+2,1% sur un mois) à 20,91 milliards de francs. L'excédent commercial a atteint un record à 4,47 milliards.

Sur le coup de 11h00, le Swiss Market Index (SMI) prenait 0,40% à 11'813,71 points, le Swiss Leader Index (SLI) 0,60% à 1936,44 points et l'indice du marché élargi Swiss Performance Index (SPI) 0,58% à 15'344,63 points. Sur les 30 principales cotations, 23 gagnaient du terrain et six en cédaient, le bon Schindler restant coincé entre deux étages.

Partners Group (+2,3%) poursuivait sa course en tête, après l'annonce du bouclement de la collecte d'un programme d'investissement, affichant une demande clientèle à hauteur de 15 milliards de dollars. Venait ensuite ABB (+1,7%), alors que Holcim et Swiss Re (+1,6%) se disputaient la troisième marche du podium, sans nouvelle particulière.

Rudoyées la veille dans le sillage des craintes liées à Evergrande, les bancaires Credit Suisse (+1,5%) et Julius Bär (+0,3%) reprenaient quelques couleurs, alors qu'UBS (+0,03%), apparemment plus exposé à une éventuelle faillite du géant chinois, se maintenait de justesse dans le vert.

Les poids lourds avançaient en ordre dispersé, Nestlé (+0,8%) soutenant l'indice, alors que Roche (-0,9%) pointait à l'avant-dernière place, et que Novartis (-0,01%) marquait le pas. Le dernier nommé a fait main basse sur son modeste homologue bernois Arctos Medical, présenté comme un pionnier des thérapies géniques en Suisse.

La lanterne rouge revenait à la porteur Swatch (-1,3%), qui au deuxième jour de sa sortie du SMI, a vu l'objectif de cours de son action au porteur raboté par la Banque royale du Canada (RBC) qui reste neutre sur le titre (Sector Perform). Son concurrent Richemont (-0,7% ou -68 centimes) pouvait se prévaloir ce mardi d'un traitement hors dividende de 2 francs.

Sur le marché élargi, les sociétés de participations Youngtimers (+5,0%) et Spice Private Equity (-1,2%) ont levé le voile sur leurs performances semestrielles.

Sensirion (+3,3%) inaugure son nouveau site de production en Hongrie, dont la première pierre avait été posée fin juin 2020.

L'assureur Vaudoise (+0,5%) s'est porté acquéreur pour un montant non dévoilé d'une participation non spécifiée dans la société finlandaise Maas Global.

Stifel a relevé sa recommandation à "buy", après "hold" et son objectif de cours pour la porteur Dätwyler (+2,7%) et Research Partners a fait de même pour la nominative Ypsomed (+0,4%). La Banque cantonale de Zurich (ZKB) a au contraire rétrogradé Zug Estates (+0,3%) à "pondérer au marché", après "surpondérer".

buc/jh/vj/lk

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
22/10
22/10
22/10
22/10
22/10