SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 26/11 17:31:17
12199.21PTS -2.01%

Bourse Zurich: le SMI reste dans le rouge à l'approche de la mi-journée

27/10/2021 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse restait coincée dans le rouge tout en se maintenant au-dessus de la barre des 12'100 points. Les investisseurs semblaient miser sur la prudence à prendre alors que la saison des résultats en Suisse prenait une petite pause.

Les principaux marchés européens étaient également en baisse ce mercredi. La Bourse de New York a clôturé en modeste hausse mardi, continuant à grimper à de nouveaux sommets à la faveur de résultats d'entreprises solides malgré les contraintes d'approvisionnement.

Au niveau macroéconomique, le moral des consommateurs allemands devrait encore s'améliorer en novembre, malgré la montée en flèche de l'inflation, selon le baromètre GFK. L'institut prévoit un indice à 0,9 point en novembre, soit une hausse de 0,5 point sur un mois.

L'économie allemande devrait connaître une hausse de 2,6% de son PIB en 2021, une reprise post-pandémie nettement moins forte qu'attendue en raison des perturbations des chaînes d'approvisionnement mondiales. L'inflation pour sa part, elle est attendue à 3% cette année et devrait de baisser en 2022.

En France, le moral des ménages repart à la baisse en octobre, les Français s'inquiétant davantage pour leur situation financière à venir et leur capacité d'épargne future.

A 11h05, le SMI cédait 0,36% à 12'103,11 points, le SLI 0,26% à 1966,04 points et le SPI 0,27% à 15'588.65 points. Parmi les 30 valeurs vedettes, 11 avançaient, Partners Group était stable et 18 se repliaient.

Loin devant les autres, Temenos (+8,7%) se maintenait en tête de liste, après les rumeurs de rachat par le fonds EQT, rapportées par Bloomberg. Les deux parties ont cependant refusé de commenter cette information.

Kühne+Nagel (+1,1%) et Lonza (+0,6%) complétaient le podium.

Nestlé (+0,5%) avait la médaille de chocolat tandis que les deux autres poids lourds Nestlé (-1%) et Novartis (-1,5%) avaient la tête sous l'eau.

Le dernier nommé indique au lendemain de ses résultats trimestriels avoir obtenu des régulateurs sanitaires aux Etats-Unis (FDA) comme en Europe (EMA) un examen de ses demandes d'extension d'homologation pour son traitement cellulaire Kymriah (tisagenlecleucel).

ABB (+0,4%) a décroché une commande auprès de Deutsche Bahn. Le groupe zurichois va livrer pour un montant non précisé des transformateurs de traction qui vont équiper 76 locomotives destinées aux trains Intercity Express de la compagnie ferroviaire allemande.

Vifor (-5,3%) et Adecco (-2,0%) étaient en queue de peloton, aux côtés de Novartis. Le laboratoire américain Angion, partenaire de Vifor Pharma, a échoué à démontrer l'efficacité du traitement expérimental ANG-3777 pour les patients ayant subi une transplantation du rein et risquant de développer un retard du fonctionnement du greffon (DGF).

Au niveau du marché élargi, Sulzer (-0,5%) a enregistré entre juillet et fin septembre pour 803 millions de francs d'entrées de commandes, soit 15,7% de plus qu'à pareille époque l'an dernier. Le rétablissement a été alimenté par son unité Pumps Equipment, rebaptisée au passage Flow Equipment.

A l'occasion de sa journée des investisseurs, Bossard (-0,4%) relève ses objectifs et vise désormais une croissance organique moyenne de ses ventes de 5%, alors que la marge opérationnelle, au niveau du résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) est attendue entre 12 et 15%, contre 10 à 13% jusqu'alors.

Datacolor (non traité) a de nouveau enregistré un bénéfice net lors de l'exercice décalé 2020/2021. Le chiffre d'affaires a aussi nettement progressé.

lk/jh/fr

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
26/11
26/11
26/11
26/11
26/11