SMI

SMI
Temps réel estimé TTMZero - 10:34 30/11/2022
11189.93 PTS +1.01%

Bourse Zurich: le SMI s'accroche au vert

28/09/2022 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse évoluait toujours en terrain positif mercredi tirée par le poids lourd Roche, quand ses homologues européennes faisaient grise mine. Les nuages continuent de s'amonceler sur l'économie du Vieux continent.

La crainte d'une récession induite par le resserrement monétaire est encore un peu plus marquée chez les investisseurs, alors que "la Fed a clairement indiqué qu'une seule lecture de l'inflation ne fait pas une tendance et qu'il en faudrait beaucoup plus pour la convaincre de lâcher le frein", a souligné Craig Erlam, analyste chez Oanda. Les discours du président de la Fed, Jerome Powell, et de la gouverneure de l'institut, Michelle Bowman, seront sans doute écoutés attentivement cet après-midi.

En Suisse, trois quarts des analystes financiers interrogés anticipent une détérioration de l'économie helvétique, selon le relevé mensuel de Credit Suisse et Procure.ch.

En France, le moral des ménages est reparti à la baisse en septembre tandis que celui des consommateurs allemands devrait continuer à plonger en octobre.

L'Union européenne a mis en garde contre toute attaque ciblant ses infrastructures énergétiques, affirmant que les fuites constatées sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique "sont le résultat d'un acte délibéré".

A 10h58, le Swiss Market Index (SMI) gagnait 0,22% à 10'148,74 points. Le Swiss Leader Index (SLI) perdait 0,71% à 1512,36 points et le Swiss Performance Index (SPI) reculait de 0,8% à 12'994,77 points. Sur les trente valeurs vedettes, seul un trio de tête émergeait, composé de Roche (+5,2%), Lonza (+3,3%) et Novartis (+1,0%). Les autres titres étaient parés de rouge.

Le titre de Roche est notamment soutenu par un succès de Biogen contre Alzheimer, entraînant ses homologues dans son sillage. L'autre poids lourd Nestlé cédait 0,8%.

Givaudan dégringolait de 1,4%. Deux établissements financiers ont sabré l'objectif de cours du genevois.

En fond de classement, UBS se délestait de 2,5% et Credit Suisse de 6,1%, après avoir enregistré un plus bas du jour à 3,69 francs. Les géants bancaires ont écopé aux Etats-Unis d'une amende de 75 millions de dollars chacun de la part de la commission Commodity Futures Trading (CFTC), pour avoir laissé leurs courtiers échanger sur des opportunités d'investissement notamment sur Whatsapp. A cela s'ajoute la sanction de 125 millions chacun formulée par la SEC, le gendarme américain des marchés financiers, pour les mêmes faits.

VAT s'enfonçait de 5,2%. Stifel a sabré l'objectif de cours du groupe de la vallée du Rhin.

Sur le marché élargi, le fournisseur de l'industrie pharma Siegfried (-2,7%) va continuer à mettre en flacon le vaccin anti-coronavirus Nuvaxovid de l'américain Novavax jusqu'à fin 2023

Stadler Rail (-3,6%) a décroché une commande de la part de la compagnie Appenzeller Bahnen pour un train à crémaillère entièrement automatisé.

Dufry (-4,2%) a décroché un contrat de cinq ans à l'aéroport international de Chongqing, en Chine.

Xlife Sciences (non traité) a enregistré une hausse timide du chiffre d'affaires au premier semestre.

ck/ib/ol/jh

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
10:25
10:03
09:41
09:08
08:46