SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 04/07 17:30:04
10881.97PTS +1.04%

Bourse Zurich: le SMI se maintient dans le vert à l'approche de la mi-journée

29/04/2022 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé la dernière séance de la semaine en hausse, dans la foulée de la vive progression affichée à Wall Street en clôture la veille. Alors que le flux de nouvelles d'entreprises demeurait modeste, les investisseurs, quelque peu soulagés, anticipent désormais de la part de la Réserve fédérale américaine une hausse de taux moins forte qu'initialement prévue.

L'économie américaine s'est contractée de 1,4% en rythme trimestriel annualisé au cours des trois premiers mois de 2022, bien en deçà des prévisions du marché qui tablaient sur une expansion de 1,1% et après une croissance de 6,9% au quatrième trimestre de 2021. Le repli illustre principalement le déficit commercial record des Etats-Unis et le ralentissement du rythme des investissements en stocks.

Toujours sur le front macroéconomique, le produit intérieur brut (PIB) allemand a progressé de 0,2% au premier trimestre 2022, malgré l'impact "croissant" de la guerre en Ukraine. Celui de l'Italie a en revanche fléchi de 0,2%, alors que l'activité économique français a stagné.

En Suisse, les voyants sont à nouveau au vert pour l'économie dans un avenir proche. Certains secteurs profitent de la reprise post-pandémie, reléguant les tensions dues notamment à la guerre en Ukraine au second plan, d'après le baromètre conjoncturel d'avril du KOF. Les chiffre d'affaires dans le commerce de détail se sont affaissés de 5,9% en mars sur un an, traduisant une certaine normalisation. Les données publiées il y a douze mois reflétaient un effet de rattrapage après l'allègement du dispositif de la lutte contre la Covid-19,

Après un démarrage en hausse de 0,54%, le SMI maintenait ses gains dans la matinée notant peu avant 11h00 à 12'161,53 points, soit une progression de 0,77%. Le SLI bondissait pour sa part de 1,2% à 1883,39 points, alors que l'indicateur élargi SPI prenait 0,8% à 15'643,62 points.

Sur les 30 valeurs constitutives du SLI, seules trois, à savoir Alcon (-0,4%) ainsi que les deux poids lourds de la pharma, Roche et Novartis (-0,1%) perdaient du terrain, les 27 autres en prenant. Roche a fait part d'une efficacité intacte sur trois ans de son traitement Evrysdi contre l'amyotrophie spinale de type 1 touchant des enfants.

En haut de tableau, Credit Suisse décollait de 5,4%, quand bien même plusieurs maisons de courtage ont réduit leur objectif de cours pour l'établissement aux deux voiles. Le numéro deux bancaire helvétique tient en outre ce vendredi son assemblée générale ordinaire, sans la présence physique des actionnaires, ce qui permettra à la direction et au conseil d'administration d'éviter les critiques après les défaillances observées notamment dans les affaires liées aux fonds Archegos et Greensill.

Derrière la banque zurichoise, la toujours volatile AMS-Osram s'envolait de 5%, devançant Logitech (3,6%), tous deux semblant profiter de la publication la veille d'une performance trimestrielle supérieure aux attentes du géant californien Apple. Autre valeur du secteur bancaire, Julius Bär (+3%) était aussi à la fête, tout comme le géant genevois du luxe Richemont (+3,2%) et l'horloger biennois Swatch Group (+2,6%).

Zurich Insurance (+0,8%) a affiché pour 2021 un taux de solvabilité SST de 212%, contre 182% au titre de 2020, une valeur supérieure aux exigences du régulateur. Le 3e poids lourd de la cote, Nestlé (+0,1%) restait lui de peu dans le vert

Sur le marché élargi, Stadler Rail (+0,7%) a annoncé une commande d'un montant non dévoilé pour 30 locomotives bimodales diesel-électrique en Grande-Bretagne.

Le conseil d'administration d'EFG International (+1,2%) doit accueillir prochainement Boris Collardi en son sein. L'ancien timonier de Julius Bär et éphémère associé de Pictet prévoit de reprendre les 3,6% du capital d'EFG mis en vente par Spiro Latsis. Le gestionnaire de fortune zurichois prévoit de convier prochainement ses actionnaires à une assemblée générale extraordinaire pour entériner ces changements.

Le podium des gagnants de la matinée se composait dans l'ordre du fabricant de machines st-gallois Starrag Group (+6,3%), de la société de participations Blackstone Resources (+6,1%) et Credit Suisse. Le fabricant bernois de cellules photovoltaïques Meyer Burger (+4,1%) a annoncé employer sur le court terme sur son site allemand de Thalheim des capacités de production initialement dévolues aux Etats-Unis, de manière à augmenter les capacités de son site de Freiberg de 400 MW, pour atteindre 1,4 GW.

IVF Hartmann (-5,2%) se classait bon dernier, derrière Achiko (-5,1%), qui a reporté la publication de ses résultats sur l'exercice 2021 et de son rapport annuel au 31 mai 2022 au plus tard, et Perfect (-3,1%).

vj/jh

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
04/07
04/07
04/07
04/07
04/07