SMI

SMI
Temps Différé Swiss Exchange - 17:31:24 27/01/2023
11332.30 PTS +0.13%

Bourse Zurich: le SMI se maintient dans le vert à l'approche de la mi-journée

01/12/2022 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse poursuivait son rebond jeudi à l'approche, dans le sillage de la clôture en hausse de Wall Street la veille. Dans un marché en panne d'impulsions, à tout le moins en matière de nouvelles d'entreprises, les investisseurs se réjouissaient les propos tenus jeudi par le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, lequel a confirmé un ralentissement du rythme des prochaines hausses des taux directeurs de la banque centrale des Etats-Unis.

S'exprimant au Hutchins Center on Fiscal and Monetary Policy, Jerome Powell "a confirmé ce que tout le monde savait: la Réserve fédérale pourrait réduire le rythme de ses hausses de taux d'intérêt dès décembre, car elle se rapproche du niveau de restriction qui sera suffisant pour faire baisser l'inflation", a commenté John Plassard, de Mirabaud Banque. Ces propos ont été considérés comme nettement "dovish" par les investisseurs et les principaux indices américains ont dans la foulée terminé dans le vert, a relevé l'expert.

Le président de la Fed a néanmoins ajouté que le "taux terminal" sera probablement "un peu plus élevé" que les 4,6% indiqués dans les projections de septembre.

Ce jeudi, les investisseurs se pencheront notamment sur l'inflation américaine d'octobre (PCE). En Chine, l'activité manufacturière a continué en novembre de souffrir, pour le quatrième mois consécutif, sous l'effet des restrictions sanitaires de la politique "zéro Covid". L'indice d'activité des directeurs d'achat (PMI), calculé par le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin, s'est établi à 49,4 points le mois dernier, contre 49,2 points en octobre.

En Suisse, les prix à la consommation sont restés stables en novembre sur un mois. En comparaison annuelle, le renchérissement atteint par contre 3,0%. Les chiffres d'affaires du commerce de détail ont eux connu en octobre un tassement de 2,7% en rythme mensuel et corrigés des variations saisonnières. En termes réels, soit en prenant en considération l'inflation, le recul a atteint 2,8%.

Les petites et moyennes entreprises (PME) industrielles ont enregistré en novembre une timide embellie du moral de leurs responsables d'achat. L'indice PMI PME concocté par Raiffeisen s'est établi à 50,1 points, après avoir stagné pile au seuil de croissance de 50,0 points au cours des deux mois précédents.

Après avoir entamé la séance en hausse de 0,79%, le SMI prenait un bon départ dès les premiers échanges pour atteindre peu avant 10h00 un plus haut de la matinée à 11'264,99 points, avant de céder une bonne partie de ses gains. Vers 10h55, il notait à 11'222,99 points, soit une progression de 0,86%. Le SLI prenait lui 0,82% à 1713,91 points, alors que l'indicateur élargi SPI s'étoffait de 0,9% à 14'334,57 points.

Sur les 30 valeurs constitutives du Swiss Leader Index, seules quatre perdaient du terrain, les 26 autres en gagnant. En haut de tableau, la toujours volatile ams-Osram décollait de 4%, sans informations particulières. Le fabricant autrichien de capteurs et de systèmes d'éclairage devançait Partners Group (+3,2%) et le producteur valdo-californien de périphériques informatiques Logitech (+3%) et le spécialiste bâlois des ingrédients pharmaceutiques Lonza (+2,9%).

Temenos (+2,8%) avait aussi les faveurs des investisseurs, le spécialiste genevois des logiciels bancaires ayant fait part d'une prise de participation dans MBanq, tout comme Geberit (+2,7%), Julius Bär (+2,6%) et le spécialiste saint-gallois des pompes à vide VAT Group (+2,4%). Du côté des trois poids lourds de la cote, Nestlé (+1,2%) offrait un net soutien aux indices, alors que les pharmas Roche et Novartis (+0,7% tous deux) se retrouvaient en 2e moitié de tableau.

La lanterne rouge revenait pour sa part une nouvelle fois à Credit Suisse (-5,1%). Le titre du numéro deux bancaire helvétique en grande difficulté poursuivait sa dégringolade et se présentait à un nouveau plus bas historique de 2,667 francs, derrière le géant genevois du luxe Richemont (-0,9%) et Schindler (-0,6%). L'horloger biennois Swatch Group (-0,02%) se retrouvait de justesse dans le rouge.

Sur le marché élargi, Zur Rose s'envolait de 9,6%, le grossiste en médicaments et apothicaire en ligne bénéficiant des propos tenus par le ministre de la Santé allemand Karl Lauterbach lors de la conférence Digital Health organisée par la faîtière du numérique Bitkom. L'ordonnance électronique devrait être une réalité sur tout le territoire allemand d'ici mi-2023, bien plus tôt qu'escompté par la communauté financière, qui ne l'attendait pas avant 2024.

Le fabricant de composants et de boîtiers Phoenix Mecano (+1,4%) a présenté de nouveaux objectifs à moyen terme, à l'occasion de sa journée des investisseurs à son siège de Stein am Rhein. A l'horizon 2026, le groupe vise une croissance du chiffre d'affaires moyenne de 6 à 10% sur le cycle économique, à la fois de manière organique et par le biais d'acquisitions.

Valiant (-0,2%) a procédé à la vente de plusieurs bien immobiliers situés dans la commune argovienne de Schöftland et à Steffisburg, dans l'Oberland bernois. Le produit de cette opération, soit un montant de 25,2 millions de francs, sera attribué à la réserve pour risques bancaires généraux.

vj/rq/fr

© AWP 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
27/01
27/01
27/01
27/01
27/01