SMI

SMI
Temps Différé Swiss Exchange - 17:31:24 27/01/2023
11332.30 PTS +0.13%

Bourse Zurich: le SMI se renforce avant une semaine monétaire cruciale

09/12/2022 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse, après une ouverture hésitante, progressait quelque peu vendredi à l'approche de la mi-journée, et avait de nouveau franchi la barre des 11'000 points. La publication de l'inflation américaine et la tenue des réunions de plusieurs banques centrales dont celle de la Réserve fédérale (Fed) américaine la semaine prochaine rendaient les investisseurs quelque peu attentiste.

Les marchés américains ont rebondi jeudi, une première depuis lundi, grâce notamment à la hausse hebdomadaires des bénéficiaires des allocations de chômage, un signe que l'économie américaine ralentit et que l'inflation décélère.

L'analyste de Mirabaud, John Plassard signale quant à lui l'importance de la semaine prochaine, "probablement la plus importante de l'année" où l'on prendra connaissance de l'inflation américaine et assistera à la réunion de la Fed, de la BCE, de la Banque d'Angleterre et de la BNS.

Au niveau macroéconomique, les détenteurs de capitaux attendent ce vendredi en particulier les prix à la production de novembre et les chiffres sur la confiance des consommateurs aux Etats-Unis en décembre dans l'après-midi.

L'inflation en Chine a encore nettement décéléré en novembre, passant sous la barre des 2% sur un an, soit nettement moins que la plupart des pays développés. De leur côté, les prix à la sortie des usines ont poursuivi leur chute, signe d'une faible demande et de marges réduites pour les entreprises.

A 10h43, le SMI s'étoffait de 0,2% à 11'1025,53 points, le SLI grignotait 0,29% à 1683,38 points et le SPI 0,26% à 14'053,82 points. Parmi les 30 valeurs clés, 20 s'enrobaient, Swisscom était stable et 9 se contractaient.

En tête du classement provisoire se trouvait toujours Credit Suisse avec une avancée de 3,3% à 3,038 francs. La banque aux deux voiles a récolté comme prévu 2,24 milliards de francs dans le cadre de son augmentation de capital. Au total, 98,2% des droits de souscription ont été exercés.

Schindler (+1,7%) et VAT Group (+1,6%) complétaient le tableau des gagnants.

Le groupe de luxe Richemont (+0,2%) semblait profiter des annonces d'assouplissement de la politique zéro Covid de la Chine, un marché crucial pour le luxe, tout comme son concurrent Swatch Group (+0,7%).

Le poids lourd Nestlé (+0,2%) était passé dans le vert alors que les valeurs pharmaceutiques Novartis (-0,1%) et Roche (-0,2%) restaient ancrées dans le rouge.

Sans information particulière, Temenos (-0,7%) était devenue lanterne rouge, derrière UBS (-0,6%) et Swiss Re (-0,5%) qui propose l'élection de deux nouvelles administratrices. Credit Suisse a abaissé la recommandation d'UBS à neutral après outperform.

Juste devant le réassureur, Julius Bär (-0,5%) semblait également pâtir d'une rétrogradation de son titre par Credit Suisse à "neutral" contre "outperform" auparavant.

Au niveau du marché élargi, Ypsomed (-16,1%) s'effondrait après avoir annoncé qu'Eli Lilly mettait fin à leur collaboration aux Etats-Unis. Baader Helvea a relevé sa recommandation pour Polypeptide (+0,3%) à "buy", contre "add" précédemment. L'objectif de cours est maintenu à 30 francs.

lk/vj

© AWP 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
27/01
27/01
27/01
27/01
27/01