SMI

SMI
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 07/05 12:28:38
11157.92PTS +0.42%

Bourse Zurich: le SMI tente de se ressaisir

30/03/2021 | 09:30

Zurich (awp) - La Bourse suisse tentait de remonter la pente mardi, après le repli de la veille. Le secteur bancaire, et plus particulièrement Credit Suisse, avait été bousculé par les déboires du fonds Archegos Capital Management. Les valeurs pharmaceutiques, fortes de plusieurs homologations, devraient attirer l'attention des investisseurs.

Wall Street a terminé en ordre dispersé lundi soir, répétant une mécanique à l'oeuvre depuis plusieurs semaines sur le marché boursier américain, consistant pour les investisseurs à se délester des valeurs technologiques et à miser sur des titres cycliques.

"Les indices européens devraient ouvrir en légère hausse ce matin avec d'un côté les craintes que les liquidations de positions dans 'l'affaire Archegos' ne soient pas terminées et d'un autre les progrès dans la campagne de vaccination aux Etats-Unis", a estimé John Plassard de Mirabaud Banque dans un commentaire de marché.

A la Bourse suisse vers 09h08, l'indice vedette SMI montait de 0,27% à 11'118,78 points, après avoir clôturé en repli de 0,24% la veille. Le SLI gagnait 0,4% à 1800,14 points porté par la majorité des valeurs vedettes. L'indice élargi SPI progressait de 0,29% à 14'072,55 points.

Straumann (+2,9%) sortait du lot, suivi par Swatch (+2,1%) et Alcon (+1,5%). L'horloger biennois était soutenu par un relèvement de recommandation à l'achat par Deutsche Bank.

Les bancaires reprenaient confiance, à l'instar de Credit Suisse (+0,3%). Le titre de la banque aux deux voiles s'était effondré lundi de 13,8%, faisant évaporer environ 5 milliards de francs de capitalisation boursière. Après l'affaire Greensill, Credit Suisse se trouve empêtré dans celle d'un fonds spéculatif américain. Le numéro deux bancaire helvétique pourrait enregistrer une perte importante au premier trimestre.

Son concurrent UBS (+1,3%), qui avait moins souffert la veille, accélérait bien plus nettement.

Les valeurs pharmaceutiques affichaient des directions opposées avec Roche (+0,1%) et Novartis (-0,3%). La Commission européenne a donné son feu vert au médicament de Roche Evrysdi contre l'amyotrophie musculaire spinale de types 1, 2 et 3 chez les patients dès deux ans.

Novartis a pour sa part signé un accord avec iTheranostics, filiale de l'américain Sofie Biosciences, portant sur des droits exclusifs de développement et de commercialisation pour une série d'agents ciblant les protéines d'activation des fibroblastes. Le laboratoire bâlois a également obtenu l'approbation de l'UE pour le Kesimpta contre la sclérose en plaques récurrente-rémittente.

Sur le marché élargi, Vifor Pharma (+0,4%) était recherché. L'Agence européenne des médicaments (EMA) a accepté d'entrer en matière sur la demande d'homologation déposée par la coentreprise Vifor Fresenius Medical Care Pharma (VFMCRP) et son partenaire Cara Therapeutics pour la difélikéfaline.

al/fr

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
11:31
11:18
09:30
08:46
08:45