SMI

SMI
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 15/04 13:27:43
11177.89PTS +0.19%

Bourse Zurich: le SMI termine à nouveau dans le rouge

25/02/2021 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a fini dans le rouge jeudi, ne parvenant pas à poursuivre sur sa lancée positive de la veille. Son indice phare SMI a tenté à plusieurs reprises, en fin de matinée et au milieu de l'après-midi, de repasser au-dessus de l'équilibre, mais sans parvenir à s'y maintenir, avant d'accentuer ses pertes dans le sillage de Wall Street pour clôturer près du plus bas du jour.

A New York, Wall Street reculait en matinée au lendemain d'un nouveau record du Dow Jones. Les investisseurs suivent toujours de près l'évolution du taux obligataire à 10 ans aux Etats-Unis. Plus que le niveau de ce dernier - qui reste relativement bas - c'est son rythme de progression depuis quelques semaines qui semble susciter de nombreuses interrogations et inquiétudes chez les acteurs du marché.

"Cette hausse continuelle pourrait être synonyme de difficultés supplémentaires pour les valeurs technologiques aujourd'hui, mais elle pourrait aussi pousser le secteur financier", a relevé JJ Kinahan de TD Ameritrade.

"Le président de la Réserve fédérale Jerome Powell nous a dit hier que le chemin était encore long avant un redémarrage de l'économie, mais la hausse du rendement obligataire suggère que certains investisseurs pensent différemment", a-t-il ajouté.

Le SMI a fini en repli de 0,64% à 10'658,87 points, avec un plus bas à 10'656,65 et un plus haut à 10'746,09 points à l'ouverture. Le SLI a perdu 0,49% à 1727,15 points et le SPI a 0,56% à 13'309,86 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 23 ont reculé et sept avancé.

Les principaux perdants du jour sont Roche (-1,8%), Adecco (-1,7%) et AMS (-1,6%).

Le laboratoire new-yorkais Regeneron, partenaire de Roche, s'est vu enjoindre par le Comité indépendant de suivi des données (IDMC) d'arrêter le recrutement de patients non hospitalisés destinés à recevoir un placebo dans le cadre de son étude clinique avancée sur son cocktail expérimental d'anticorps contre la Covid-19.

Adecco en tête de classement dans les premiers échanges, a viré au rouge et même tenu la lanterne rouge durant un moment. Le géant de l'intérim a essuyé une perte annuelle, mais a dégagé une performance supérieure aux attentes au 4e trimestre 2020. Il entend verser un dividende stable et reprendre son programme de rachat d'actions.

Nestlé (-0,6%) et Novartis (-0,4%) ont aussi fini dans le rouge.

Credit Suisse a relevé l'objectif de cours d'Alcon (-0,6%) et confirmé "outperform". L'analyste a notamment estimé que le potentiel d'amélioration en matière de croissance et de rentabilité demeure intact pour le géant des produits et consommables ophtalmiques, qui a publié ses résultats annuels mardi soir.

Le podium du jour se compose de Swiss Life (+1,2%), Straumann (+0,9%), Kühne+Nagel et Credit Suisse (chacun +0,8%).

Les autres financières Swiss Re (+0,6%) et UBS (+0,3%) ainsi que Partners Group (+0,2%) ont aussi gagné du terrain. Le spécialiste du capital-investissement zougois s'est porté acquéreur pour le compte de clients du finlandaise Parmaco Oy, spécialisé dans la construction et la commercialisation de bâtiments modulaires en bois. Longtemps dans le vert, Zurich Insurance (-0,1%) a fléchi sur la fin.

Sur le marché élargi, Kudelski (-6,2%) a dû mener de front en 2020 la restructuration de sa filiale Skidata et une réorganisation liée au coronavirus. Le spécialiste de la cybersécurité et de l'accès public a certes inscrit une perte nette, mais la performance opérationnelle et la trésorerie se sont clairement améliorées.

Le biochimiste des édulcorants et anti-moustiques Evolva (-1,7%) a fait état d'une réjouissante progression du produit de ses ventes, de 18% à 6,5 millions de francs l'an dernier. L'élagage des recettes générées par les partenariats par contre a pesé sur un chiffre d'affaires en contraction de 30% à 7,5 millions.

Swiss Prime Site (SPS -0,1%) a vu ses revenus reculer l'an dernier en raison de la pandémie de coronavirus. Le bénéfice net en revanche a été meilleur qu'attendu. La société immobilière proposera un dividende moins juteux aux actionnaires, comme annoncé cet automne.

Dufry (+3,3%) a profité selon des observateurs des espoirs liés à l'intensification des campagnes de vaccination contre le coronavirus.

rp/buc

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
11:30
10:48
10:32
09:42
08:45