SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 07/10 17:30:07
10308.57PTS -0.79%

Bourse Zurich: le SMI termine en vert sous la barre 11'200 points

29/07/2022 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a poursuivi vendredi sur la tendance de la veille et encore gagné du terrain. Le SMI a évolué en dents de scie dans le vert et a flirté avec la barre symbolique des 11'200 points, qu'il a franchie à quelques reprises, pour s'en éloigner assez nettement à la clôture, terminant au plus bas du jour. Les gains de l'indice phare de SIX ont été limité par le repli de ses trois poids lourds Roche, Novartis et Nestlé. La saison des résultats a continué avec notamment les performances de Swiss Re et AMS Osram.

A New York, Wall Street gagnait du terrain en matinée, soutenue par de bons résultats d'entreprises technologiques, mais toujours soucieuse de la persistance de l'inflation.

L'indice PCE, basé sur les dépenses de consommation et baromètre préféré de la Réserve fédérale pour mesurer l'inflation, a grimpé de 6,8% par rapport à juin 2021 et de 1,0% par rapport à mai, tiré par l'énergie et l'alimentation. "Le marché continue de répondre favorablement aux résultats qui s'avèrent moins mauvais que redouté", a souligné Patrick O'Hare de Briefing.com.

"Les indices sont partis pour terminer un mois robuste", ont commenté les analystes de Wells Fargo.

Le SMI a terminé en hausse de 0,15% à 11'145,91 points, son plus bas du jour et après un plus haut à 11'216,76. Le SLI a gagné 1,19% à 1733,14 points et le SPI 0,36% à 14'446,39 points. Les perdants du jour sont AMS Osram (-5,1%), Roche (-2,7%) et Novartis (-1,8%), Swiss Re et Nestlé (chacun -0,5%).

AMS Osram a glissé dans le rouge au 2e trimestre, conséquence d'une effet fiscal unique. Subissant un tassement de ses revenus, le fabricant autrichien de semi-conducteurs a essuyé une perte nette de 54 millions d'euros entre avril et fin juin, contre un bénéfice net de 70 millions douze mois auparavant.

Plusieurs analystes ont revu leur copie pour Nestlé après les résultats semestriels de cette semaine. UBS et Berenberg ont relevé l'objectif de cours et confirmé "Buy". Baader Helvea et Credit Suisse ont réduit l'objectif et confirmé respectivement "add" et "buy". LBBW a lui relevé sa recommandation à "acheter" et augmenté l'objectif de cours.

Le réassureur zurichois a redressé la barre au second trimestre et bouclé les six premiers mois de l'année sur une note positive. Le numéro deux mondial du secteur encaisse des primes en légère hausse. Pour l'ensemble de l'année, il confirme ses objectifs.

Le podium du jour se compose de Partners Group (+5,4%), Sika (+5,0) et Schindler (+4,6%).

Aux bancaires, UBS (3,5%) a gagné plus de 3%, Credit Suisse (+2,9%) et Julius Bär (2,1%) plus de 2%.

Sur le marché élargi, le producteur tessinois de dispositifs orthopédiques Medacta (+1,8%) a dégagé entre janvier et fin juin des recettes de 211,3 millions d'euros, en hausse de 19% sur un an ou de 14,6% hors effet de change.

Le conglomérat industriel Sulzer (+1,1%) a achevé le 1er semestre dans le rouge, plombé par les charges liées à la fermeture des sites polonais et à l'abandon de toute activité en Russie. La perte nette des activités poursuivies se monte à 48,8 millions de francs, contre un bénéfice net de 60,8 millions à fin juin 2021.

Le spécialiste de la publicité en extérieur APG SGA (stable) a vu son activité rebondir au premier semestre, à la faveur de la reprise de la mobilité. L'entreprise ne publie toujours pas d'objectifs financiers pour l'exercice en cours.

Au lendemain de son annonce de demande de sursis concordataire, le laboratoire Obseva (-16,6%) a encore fortement chuté. Le tessinois a par ailleurs signalé le départ de son directeur de la recherche.

Le producteur de revêtements de sol et de colles Forbo (-7,3%) a enregistré des ventes semestrielles en hausse mais a souffert d'effets de changes négatifs, ainsi que de la hausse des coûts des matériaux et du personnel.

La Banque nationale suisse (BNS, -2,8%, 16 titres échangés) a subi une perte de 95,2 milliards de francs au premier semestre 2022, après un bénéfice de 43,5 milliards de francs un an plus tôt.

rp/vj

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
07/10
07/10
07/10
07/10
07/10