SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 22/01 17:30:31
10930.81PTS +0.16%

Bourse Zurich: le SMI termine la séance déprimé

10/11/2020 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a bouclé la séance de mardi en nette repli, au lendemain d'une flambée d'optimisme mondiale alimentée par l'espoir d'une prochaine disponibilité du prometteur vaccin contre le coronavirus découvert par l'allemand Biontech et développé conjointement avec le géant américain Pfizer.

La vice-présidente du groupe de travail de la Confédération Samia Hurst a notamment enjoint la population à la plus grande prudence aussi longtemps que les données cliniques brandies par le laboratoire allemand Biontech et son puissant allié américain Pfizer n'auront pas été officiellement publiées.

L'autorité sanitaire brésilienne a par ailleurs suspendu les essais cliniques du Coronavac, un vaccin expérimental chinois contre le coronavirus, après "un incident grave" constaté chez un volontaire. Le laboratoire Sinova Biotech s'est cependant dit confiant dans la sûreté de son produit.

Sur le front des informations macroéconomiques, le taux de chômage a bondi de 1,9 point au troisième trimestre 2020 pour s'établir à 9% de la population active en France. Au Royaume-Uni, il a progressé à 4,8% au troisième trimestre.

Bien qu'affectée par la pandémie de coronavirus, la Suisse ne devrait pas plonger dans une profonde récession. Après une chute cette année, la conjoncture helvétique devrait se reprendre et croître ces prochaines années grâce notamment à l'arrivée de vaccins anti-Covid, selon les prévisions d'UBS. L'emploi risque cependant d'être fortement touché.

Les indices outre-Atlantique avaient entamé leur séance en ordre éclaté, le Dow Jones grappillant du terrain quand le Nasdaq et le Standard & Poor's 500 lâchaient du lest.

A la clôture, le Swiss Market Index (SMI) a abandonné 0,55% à 10'360,69 points, le Swiss Leader Index (SLI) 0,43% à 1622,08 points et le Swiss Performance Index (SPI) a baissé de 0,78% à 12'833.95 points. Sur les 30 principales valorisation, 18 ont laissé des plumes et 12 se sont remplumées.

Engagé auprès de la concurrence à Biontech/Pfizer dans la course aux vaccins anti-Covid-19, Lonza (-7,1%) a hérité de la lanterne rouge. Le biochimiste bâlois conserve néanmoins une confortable avance de plus de 60% sur son cours de début janvier et vient d'ailleurs d'annoncer avoir été sélectionné par la biotech américaine Altimmune comme partenaire de production pour son futur vaccin contre le Covid-19.

L'impondérable AMS (-5,3%), Partners Group et Alcon (-3,6% chacun) occupaient les rangs du fonds. Le géant des dispositifs ophtalmiques doit présenter dans la nuit ses résultats au 3e trimestre.

SGS (+5,6%) a remporté l'étape du jour, après l'annonce par le spécialiste genevois de l'inspection et de la certification de l'acquisition pour 550 millions d'euros de l'allemand Synlab Analytics & Services.

Lafargeholcim (+4,2%) qui termine second, a vu Société Générale quelque peu relever son objectif de cours. Credit Suisse (+4,6%) occupe la troisième marche du podium. Swiss Re a gagné 3,5% et Swiss Life 3,4%.

Parmi les trois poids lourds de la cote, seul Novartis est parvenu à grignoter quelques centimes (+0,3%), alors que Nestlé (-1,0%) et Roche (-1,8%) ont décroché.

Sur le marché élargi, Burckhardt Compression (+4,2%) profitait de l'annonce d'un contrat auprès de la société californienne Firstelement Fuel portant sur la livraison de compresseurs pour un système de remplissage d'hydrogène. Le montant de la commande n'a pas été détaillé.

L'équipementier du bâtiment Arbonia (-0,8%) a remboursé près d'une année avant son échéance un emprunt de 350 millions de francs contracté en 2016 et courant jusqu'à septembre prochain. Le groupe thurgovien a bénéficié de meilleures conditions. L'opération aura un impact positif sur les charges financières.

Softwareone (-3,4%) a annoncé avoir racheté l'intégralité du colombien Intergrupo, spécialisé dans les logiciels et les nuages de données. Le prix d'achat n'a pas été détaillé par le groupe informatique nidwaldien.

Conzzeta a décollé (+5,1%) dans la foulée de la cession de la partie restante de l'unité d'affaires Spécialités chimiques (Foampartner) à la société belge Recticel.

vj/jh/lk

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
22/01
22/01
22/01
22/01
22/01