SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 18/05 17:30:17
11579.14PTS -1.29%

Bourse Zurich: les indices accélèrent en fin de matinée

17/01/2022 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse augmentait la cadence lundi à l'approche de la mi-journée, alimentée par des données chinoises plus robustes que prévu en 2021. Les déboires de Credit Suisse ne grevaient ainsi guère une tendance d'ensemble largement favorable.

"La volatilité devrait augmenter à nouveau cette semaine, car les investisseurs suivront avec prudence l'ouverture de la saison des bénéfices, curieux de voir comment les résultats des entreprises feront face à l'impact du variant Omicron ainsi qu'à la perspective d'un resserrement de la politique monétaire aux Etats-Unis", prévient toutefois Pierre Veyret, d'Activtrades.

La Chine a annoncé un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 8,1% l'année dernière. Il s'agit de son rythme le plus rapide depuis 2012. Pékin s'était fixé pour 2021 l'objectif d'une croissance de 6%.

A 11h00, le Swiss Market Index (SMI) s'appréciait de 0,20% à 12'550,75 points, le Swiss Leader Index (SLI) de 0,14% à 2009,54 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 0,16% à 15'908,27 points. Sur les 30 principales valorisations, seules quatre s'inscrivaient en rouge.

Credit Suisse (-1,3%) ne se répartissait pas du bonnet d'âne. Visé par une enquête interne autour de violations de quarantaine, António Horta-Osório tire les conclusions de ses agissements et abandonne la présidence à Axel Lehmann.

Contrastant Credit Suisse, UBS s'appréciait de 0,8% et Julius Bär de 1,1%.

Parmi les autres rares perdants, Novartis (-0,2%) avait viré au rouge sans indication particulière, alors que Roche (+0,4%) et Nestlé (+0,8%) soutenaient l'indice.

Le bon Schindler (+4,1%) caracolait toujours seul en tête, profitant d'une recommandation à l'achat émise par Morgan Stanley.

Les valeurs du luxe Richemont (+2,8%) et Swatch (+2,0%) capitalisaient sur la santé de l'économie chinoise.

Sur le marché élargi, Stadler Rail (+5,5%) a décroché ce que le constructeur de matériel ferroviaire thurgovien dépeint que le plus gros contrat de son histoire et pouvant porter sur un maximum de 504 rames versatiles et 4 milliards de francs.

jh/al

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
17:36
16:19
15:13
15:10
13:58