SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 10/08 17:30:26
11155.1PTS +0.20%

Bourse Zurich: les indices achèvent la dernière séance de la semaine en vert

01/07/2022 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note légèrement positive vendredi. Après ses plus bas en début de séance, le SMI est parvenu à réduire ses pertes et est même repassé dans le vert en milieu d'après-midi, effectuant une pointe au-dessus des 10'800 points à son plus haut du jour, pour redescendre un peu sur la fin. Les craintes de récession n'en n'ont pas moins continué d'inquiéter les investisseurs.

A New York, Wall Street avait viré au rouge en matinée, après une ouverture positive.

"Je ne m'attends pas à grand-chose aujourd'hui", a expliqué Peter Cardillo, de Spartan Capital Securities. "Je suspecte qu'avec le long week-end férié (fête nationale aux Etats-Unis lundi), les volumes vont être faibles."

"Malheureusement, les apparences et le ressenti sont les mêmes" qu'au premier semestre "pour ce début de seconde partie d'année", a commenté dans une note Patrick O'Hare, de Briefing.com. "Il y a toujours des inquiétudes latentes concernant la croissance, les résultats des entreprises, l'inflation et les hausses des taux par les banques centrales", a ajouté l'analyste.

En Suisse, l'indice des directeurs d'achat (PMI), qui a reculé en juin aussi bien pour l'industrie que pour les services, laisse encore entrevoir des perspectives favorables pour l'économie, mais la dynamique a perdu de son élan. L'indicateur s'est clairement maintenu au-dessus du seuil de croissance.

Le SMI a terminé sur un gain de 0,27% à 10'770,40 points, avec un plus haut à 10'815,39 points et un plus bas à 10'631,55 points. Le SLI a pris 0,23% à 1649,13 points et le SPI 0,32% 13'879,13 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 14 ont progressé et 16 reculé.

Lonza (+2,0%) précède Sonova (+1,8%) et Nestlé (+1,2%) sur le podium du jour.

Le sous-traitant bâlois de l'industrie pharmaceutique prévoit d'investir quelque 500 millions de francs dans de nouvelles installations de remplissage et de finition à Stein, en Argovie. L'achèvement des travaux est agendé à 2026. L'extension de capacités vient combler une lacune dans le portefeuille, a commenté la Banque cantonale de Zurich.

Roche (+0,6%) a également soutenu l'indice, alors que Novartis (-0,6%) a reculé. Ce dernier a souffert d'un abaissement d'objectif de cours par UBS, qui a confirmé "neutral". L'analyste n'attend pas beaucoup de nouveautés au 2e trimestre et la mise à jour de la stratégie devrait être présentée plus tard dans l'année.

Aux bancaires, Credit Suisse (+0,1%) a gagné un peu de terrain, alors qu'UBS (-0,7%) et Julius Bär (-0,9%) en ont abandonné.

Julius Bär a mis fin à un litige devant la justice genevoise, concluant un accord qui prévoit le paiement de 105 millions d'euros. La moitié de ce montant sera couvert par des provisions existantes. Le solde sera imputé aux résultats du premier trimestre 2022, a précisé la banque.

Les trois plus gros perdants du jour sont VAT Group (-4,1%), AMS Osram (-2,9%) et Richemont (-1,4%). Selon des courtiers, VAT et AMS Osram ont souffert des décevantes prévisions trimestrielles publiées par Micron Technologies. Le fabricant américain de puces est considéré comme une entreprise de référence pour l'ensemble de la branche.

Société Générale a abaissé l'objectif de cours de Richemont et confirmé "buy". L'analyste a pris en compte une base de frais de financement à la hausse et l'appréciation du franc. L'offensive de LVMH dans la bijouterie constitue une nouvelle pression concurrentielle et bride le potentiel de rentabilité des marques du groupe, selon l'expert.

Moins concerné par la bijouterie, Swatch (-0,3%) a mieux résisté que son concurrent genevois.

Du côté du marché élargi, Autoneum (+1,7%) a officialisé un nouvel actionnaire de référence de renom, en la personne de Martin Haefner. Le milliardaire et propriétaire des concessionnaires Amag a franchi le 24 juin le seuil des 3% de participation déclenchant une obligation d'annonce à la Bourse suisse une semaine plus tard.

Cembra Money Bank (+1,5%) a lancé une nouvelle carte de crédit destinée aux utilisateurs actuels de la Mastercard Cumulus, alors que le partenariat de longue date avec Migros est officiellement arrivé à échéance le 30 juin.

Barry Callebaut (+0,7%) a assuré sur la base d'investigations internes que les produits chocolatés contaminés aux salmonelles manufacturés sur le site de Wieze en Belgique ne sont pas parvenus jusque dans le commerce de détail alimentaire.

La décision prise par le groupe industriel Sulzer (-0,6%) de se retirer du marché russe et de suspendre ses activités en Pologne va se traduire par une dépréciation de la majeure partie des actifs dans ces deux pays. L'entreprise anticipe un effet unique de 125 à 130 millions de francs, dont 125 millions seront comptabilisés au premier semestre 2022.

rp/al

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
10/08
10/08
10/08
10/08
10/08