SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 24/09 17:31:27
11817.2PTS -1.02%

Bourse Zurich: les indices finissent en vert, après l'inflation américaine

14/09/2021 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note positive mardi. Le SMI, qui avait hésité sur la direction à prendre et évolué sous la barre des 12'100 points jusqu'en début d'après-midi, est remonté nettement au-dessus après l'annonce d'un ralentissement plus net que prévu de l'inflation aux Etats-Unis en août. Après avoir encore accentué ses gains à l'ouverture de Wall Street, il a fléchi sur la fin.

A New York, Wall Street évoluait en ordre dispersé en matinée après une ouverture positive dans le sillage des données sur l'inflation.

La hausse des prix à la consommation a ralenti 0,3% sur un mois en août, contre 0,5% en juillet, un chiffre inférieur aux 0,4% attendus par les économistes.

"C'est un soulagement" pour les opérateurs, a commenté Peter Cardillo, économiste en chef de la société d'investissement Spartan Capital Securities. Pour autant, l'accélération des prix sur un an, à 5,3% (contre 5,4% en juillet), "est toujours très élevée", a-t-il ajouté, "et c'est problématique pour la Fed", a-t-il ajouté.

En Suisse, l'indice des prix à la production et à l'importation (PPI) a poursuivi sa progression en août, soutenu en particulier par le renchérissement des produits chimiques et pharmaceutiques. L'indicateur s'est ainsi établi à 103,9 points, progressant de 0,7% en l'espace d'un mois et de 4,4% sur un an.

Le SMI a fini sur un gain de 0,19% à 12'097,28 points, avec un plus haut à 12'129,73 et un plus bas à 12'053,20. Le SLI a pris 0,31% à 1987,20 points et le SPI 0,21% à 15'637,08 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 18 ont progressé et 12 reculé.

Sonova (+3,8%) a fini sur la plus haute marche du podium, devant Straumann (+2,8%) et Kühne+Nagel (+2,1%).

Sonova veut dégager une "croissance rentable" ces prochaines années, a affirmé son directeur général (CEO) Arnd Kaldowski dans le cadre de la journée des investisseurs. Ce dernier table désormais sur une croissance annuelle de 6-9% contre 5-7% auparavant. Par ailleurs, le spécialiste des appareils auditifs dispose de 100 millions par an pour des acquisitions.

Kühne+Nagel a profité d'une recommandation d'achat par Deutsche Bank qui a aussi nettement relevé son objectif de cours, soulignant la tendance à la complexification des chaînes d'approvisionnement.

Dans le camp des poids lourds, Roche (+1,3%) et Novartis (+0,3%) ont soutenu l'indice, alors que Nestlé (-0,4%) a cédé du terrain.

Roche a confirmé à l'occasion de sa journée dédiée aux investisseurs son estimation de manque à gagner attribuée à la concurrence des versions biosimilaires de ses moteurs de ventes vieillissants sur l'année en cours. Le phénomène doit ainsi toujours peser à hauteur de 4,6 milliards de francs sur le chiffre d'affaires, a répété le responsable de l'unité Pharma Bill Anderson.

La multinationale veveysane a été une nouvelle fois épinglée par Greenpeace pour sa consommation de plastique et sa dépendance envers l'industrie pétrochimique.

Côté perdants, Richemont (-3,5%) a terminé lanterne rouge, derrière Adecco (-3,4%) et Swatch (-1,7%).

Les valeurs du luxe ont été plombées par le repli des Bourses chinoises où les investisseurs s'inquiètent des conséquences d'une éventuelle faillite du géant immobilier Evergrande, ainsi que d'une résurgence de la crise sanitaire.

Les bancaires Credit Suisse (-1,3%), UBS (-0,5%) et Julius Bär (-0,4%) ont toutes reculé.

Julius Bär a renouvelé son équipe dirigeante pour le marché suisse, nommant deux responsables. Gilles Stuck chapeautera toutes les activités helvétiques de la banque zurichoise, tandis qu'Emmanuel Debons a été placé à la tête du bureau de Genève.

Temenos (-0,5%) mettra à disposition sa solution Transact sur le nuage du géant informatique américain IBM. Le genevois a en outre décroché Bank of Abyssinia comme cliente.

Sur le marché élargi, Crealogix (stable) a enregistré une solide hausse des recettes sur son exercice annuel décalé 2020/21.

Swiss Steel (-1,6%) convoque une assemblée générale extraordinaire le 6 octobre, pour élire trois nouveaux membres au conseil d'administration.

Valora (-1,0%) a annoncé le rachat pour un montant non précisé de l'allemand Back-Factory.

Flughafen Zurich (-0,9%) a vu le nombre de passagers plus que doubler sur un an à 1,59 million en août. La fréquentation reste toutefois inférieure à ses niveaux d'avant crise.

rp/jh

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
24/09
24/09
24/09
24/09
24/09