SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 15/01 17:31:25
10877.06PTS +0.24%

Bourse Zurich: ouverture attendue en baisse

10/11/2020 | 08:46

Zurich (awp) - La Bourse suisse devrait entamer la séance de mardi en repli, après la clôture en hausse de la veille consécutive à la potentielle découverte d'un vaccin contre le coronavirus. Les investisseurs garderont les yeux braqués sur les développements de l'élection présidentielle américaine et d'éventuels recomptages de voix dans certains Etats.

Lundi, les principaux indices américains et européens ont fini en fort hausse dans le sillage de la victoire de Joe Biden face au président sortant Donald Trump, mais surtout de la potentielle découverte d'un vaccin contre le coronavirus. Le Nasdaq a connu une prise de bénéfices.

Le risque d'un recomptage des voix dans plusieurs Etats américains est aussi un facteur de stress pour les investisseurs. Donald Trump semble plus coriace que n'aurait pu l'espérer Joe Biden, relève John Plassard, de Mirabaud Banque, dans son commentaire matinal.

Pfizer et Biontech ont réalisé une première analyse intermédiaire de leur essai de phase 3 sur un vaccin contre le nouveau coronavirus, la dernière avant une demande d'homologation. Le vaccin n'est donc pas totalement en Phase 3.

Selon les affirmations des 2 laboratoires, en l'état actuel de la recherche et le vaccin serait efficace à 90%,.

Vers 08h10, l'indice SMI notait à 10'368,16 points, soit un repli de 0,48%, selon les calculs avant-Bourse de Julius Bär. Sur les vingt plus grosses capitalisations du marché helvétique, seules deux, à savoir Lonza (+0,4%) et Lafargeholcim (+0,2%) s'inscrivaient en hausse, toutes les autres subissant une baisse.

Lonza a fait savoir qu'il a été sélectionné par la biotech américaine Altimmune comme partenaire de production pour son futur vaccin contre le Covid-19, sans donner de détails financiers. Altimmune développe un vaccin intranasal à dose unique, Adcovid, qui doit être commercialisé l'année prochaine, s'il est homologué.

Côté perdants, UBS (-0,9%) se présentait en lanterne rouge, derrière ABB (-0,9%) et Credit Suisse (-0,9%). Quant aux trois poids lourds de la cote, Novartis (-0,1%) était tout proche de l'équilibre , alors que Nestlé et Roche (tous deux -0,6%) reculaient à peine plus fortement que l'indice vedette.

Le spécialiste de l'inspection et de la certification SGS (-0,4%) a acquis pour 550 millions d'euros (593,9 millions de francs) Synlab Analytics & Services. La société allemande est un fournisseur de diagnostics médicaux et d'analyse environnementale. Synlab, qui compte 2000 salariés, a dégagé l'année dernière un chiffre d'affaires de 202 millions d'euros et un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 34 millions.

Sur le marché élargi, Burckhardt Compression (+0,5%) profitait de l'annonce d'un contrat auprès de la société californienne Firstelement Fuel portant sur la livraison de compresseurs pour un système de remplissage d'hydrogène. Le montant de la commande n'a pas été détaillé.

L'équipementier du bâtiment Arbonia (+0,5%) a remboursé près d'une année avant son échéance un emprunt de 350 millions de francs contracté en 2016 et courant jusqu'à septembre prochain. Le groupe thurgovien a bénéficié de meilleures conditions. L'opération aura un impact positif sur les charges financières.

Softwarone (+0,1%) a annoncé avoir racheté l'intégralité du colombien Intergrupo, spécialisé dans les logiciels et les nuages de données. Le prix d'achat n'a pas été détaillé par le groupe informatique nidwaldien.

Conzzeta (pas de cours disponible), qui se trouve en phase de transformation, poursuit son processus de recentrage. La partie restante de l'unité d'affaires Spécialités chimiques (Foampartner) sera vendue à la société belge Recticel, spécialiste de la chimie du polyuréthane et basé à Bruxelles.

vj/md

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
15/01
15/01
15/01
15/01
15/01