SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 29/09 17:30:30
10126.99PTS -0.92%

Bourse Zurich: ouverture attendue en hausse

28/07/2022 | 08:46

Zurich (awp) - La Bourse suisse devrait entamer la séance de jeudi en hausse, dans le sillage de la vive hausse la veille au soir de Wall Street. Après les propos accommandants la veille du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, les investisseurs rongent leur frein en inspectant un déluge de résultats d'entreprises, dont Nestlé, avant la très attendue publication de la croissance aux Etats-Unis au 2e trimestre.

Les principaux indices américains ont fini en nette progression dans le sillage des valeurs technologiques et après la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (Fomc). "Contrairement à la précédente réunion du Fomc, il n'y avait pas de surprise à attendre au niveau de l'amplitude de la hausse des taux, puisque la majeure partie du consensus pariait sur 75 points de base", relève John Plassard, dans son commentaire matinal.

Le président de la Fed a laissé entendre que les prochaines hausses de taux pourraient être plus modérées que les précédentes, face aux risques de repli de la croissance américaine, Jerome Powell prenant soin d'éviter de prononcer le mot récession. La publication dans l'après-midi de la croissance américaine au 2e trimestre devrait animer les marchés, si besoin était.

La première économie mondiale pourrait tomber en récession technique, en ayant affiché deux trimestres consécutifs de baisse de sa croissance, après avoir subi un repli de 1.6% au premier trimestre.

Du côté de la Bourse suisse, peu avant 08h15, l'indice SMI notait à 11'126,13 points, en hausse de 0,63%, selon les calculs avant-Bourse de la banque Julius Bär. L'ensemble des vingt valeurs constitutives de l'indicateur phare du marché helvétique pointaient dans le vert, emmenée par Logitech (+1,3%) et le poids lourd Nestlé (+1,1%).

Le colosse alimentaire veveysan affiche à mi-parcours en 2022 une croissance organique de 8,1% pour un chiffre d'affaires de 45,58 milliards de francs. La direction reformule ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice, relevant l'objectif de croissance, mais modérant celui pour la marge opérationnelle.

Les deux autres plus grosses capitalisations du marché, le géants pharmaceutiques bâlois Roche et Novartis (tous deux +0,4%), se retrouvaient en fin de liste. Mais la lanterne rouge revenait à SGS (+0,3%), juste derrière Swisscom (+0,3%).

En haut de tableau, Richemont (+1%) se hissait sur la 3e marche du podium provisoire, devant ABB, UBS et Credit Suisse (+0,6% tous trois). Après la lourde perte essuyée par le numéro deux bancaire helvétique, Bank of America, la Banque Royale du Canada, Barclays et Jefferies, notamment, ont abaissé leur objectif de cours pour le titre de l'établissement en crise et qui a aussi annoncé mercredi un changement de patron.

Du côté du marché élargi, Cosmo et Bucher Industries (les deux +3,5%) étaient particulièrement en verve, après avoir dévoilé leur performance semestrielle. Le chimiste Clariant (+1,2%) était aussi recherché. En revanche, Vontobel buvait la tasse (-1,5%). Inficon (-0,2%) était aussi à la peine.

vj/fr

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
29/09
29/09
29/09
29/09
29/09