SMI

SMI
Temps réel estimé TTMZero - 17:17 01/12/2022
11225.03 PTS +0.87%

Bourse Zurich: ouverture dans le vert, malgré Nestlé

28/07/2022 | 09:39

Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé la séance dans le vert, dans le sillage de la vive hausse de Wall Street et malgré le net repli du poids lourd Nestlé. Après les propos accommandants la veille du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, les investisseurs rongent leur frein en inspectant un déluge de résultats d'entreprises, dont le géant alimentaire veveysan, avant la très attendue publication de la croissance aux Etats-Unis au 2e trimestre.

Les principaux indices américains ont fini en nette progression dans le sillage des valeurs technologiques et après la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (Fomc). "Contrairement à la précédente réunion du Fomc, il n'y avait pas de surprise à attendre au niveau de l'amplitude de la hausse des taux, puisque la majeure partie du consensus pariait sur 75 points de base", relève John Plassard, dans son commentaire matinal.

Le président de la Fed a laissé entendre que les prochaines hausses de taux pourraient être plus modérées que les précédentes, face aux risques de repli de la croissance américaine, Jerome Powell prenant soin d'éviter de prononcer le mot récession. La publication dans l'après-midi de la croissance américaine au 2e trimestre devrait animer les marchés, si besoin était.

La première économie mondiale pourrait tomber en récession technique, en ayant affiché deux trimestres consécutifs de baisse de sa croissance, après avoir subi un repli de 1,6% au premier trimestre.

Du côté de la Bourse suisse, l'indice SMI a démarré sur une progression de 0,25%, avant de fléchir quelque peu sous l'effet de la pression exercée par le poids lourd Nestlé dans les premiers échanges, notant à 11'062,95 points peu avant 09h15, soit une infime hausse de 0,06%. Le SLI progressait en revanche plus sensiblement, soit de 0,54% à 1704,54 points, alors que l'indicateur élargi SPI était aussi à la peine ne gagnant que 0,04% à 14'318,25 points.

Sur les trente valeurs constitutives du SLI, seules cinq valeurs pointaient dans le rouge, les 25 autres prenant du terrain. Nestlé (-2%) décrochait la lanterne rouge, derrière Swisscom (-0,7%), Swiss Re (-0,6%) et un autre poids lourd du marché, le bon Roche (-0,3%).

Le colosse alimentaire veveysan affiche à mi-parcours en 2022 une croissance organique de 8,1% pour un chiffre d'affaires de 45,58 milliards de francs. La direction reformule ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice, relevant l'objectif de croissance, mais modérant celui pour la marge opérationnelle.

Troisième grosse capitalisation du marché, le géants pharmaceutiques Novartis se maintenait du justesse dans le vert, grappillant à peine 0,06%.

En haut de tableau, Sika (2,5%) s'échappait en tête, alors que Jefferies a relevé l'objectif de cours du titre du chimiste zougois de spécialités pour la construction. Geberit (+2%) suivait de près, formant un groupe de poursuivant avec Credit Suisse, VAT Group et ABB, tous prenant près de 2%.

Après la lourde perte essuyée par le numéro deux bancaire helvétique au 2e trimestre, Bank of America, la Banque Royale du Canada, Barclays et Jefferies, notamment, ont pourtant abaissé leur objectif de cours pour le titre de l'établissement en crise et qui a aussi annoncé mercredi un changement de patron.

Du côté du marché élargi, Vontobel chutait de 2,3%, alors que les turbulences sur les marchés financiers n'ont pas épargné la banque de gestion au premier semestre. L'établissement zurichois a vu ses principaux indicateurs reculer et ses volumes se tasser mais ne se départit pas de son optimisme.

Lem (-1,5%) était aussi à la peine. Le groupe genevois a bouclé le premier partiel de son exercice décalé 2022/23 sur des résultats en recul, affecté par les problèmes d'approvisionnement et les confinements à Shanghai. Il annonce également des changements à la direction.

Cosmo (+4,1%) était en revanche à la fête, après avoir vu ses recettes gonfler et avoir amélioré sa rentabilité au cours des six premiers mois de l'année. Bucher Industries (+2,6%) était aussi recherché, le constructeur zurichois de machines agricoles et véhicules spéciaux ayant fait part d'un premier semestre fructueux.

vj/fr

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
16:54
13:59
11:31
09:52
09:43