SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 06/12 17:31:44
12375.35PTS +1.64%

Bourse Zurich: ouverture en léger repli, la croissance chinoise pèse

18/10/2021 | 09:37

Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé la première séance de la semaine en léger repli, malgré la clôture en nette hausse de Wall Street avant le week-end. Si le front des nouvelles d'entreprise demeurait modeste, alors que la saison des résultats doit prendre son envol dès mardi, les investisseurs restaient prudents après la publication d'une croissance chinoise inférieure aux attentes au 3e trimestre.

Vendredi à New York, les principaux indices américains ont terminé une nouvelle fois en vive hausse vendredi, sous l'effet notamment de d'un short squeeze massif, de bonnes publications des résultats d'entreprises (merci Goldman Sachs) et de statistiques américaines "moins mauvaises" qu'attendues, note John Plassard, de Mirabaud Banque, dans son commentaire matinal. Les investisseurs semblent prendre conscience que la tendance haussière des marchés n'est peut-être pas cassée, observe en outre l'expert.

Du côté des données macroéconomiques de lundi, la Chine a fait part d'un essoufflement de sa croissance au troisième trimestre, avec une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 4,9%.

Après avoir examiné cette première estimation du PIB de l'Empire du Milieu, les investisseurs se pencheront sur la production industrielle américaine en septembre. Mardi, ils analyseront les permis de construire aux États-Unis et mercredi l'inflation en Grande-Bretagne et en zone euro. Jeudi sera placé sous le signe des statistiques sur l'emploi aux États-Unis ainsi que de la confiance du consommateur en zone euro.

Après un début de séance en baisse de 0,10%, l'indice SMI creusait légèrement ses pertes dans les premiers échanges, notant vers 09h10 à 11'946,01 points, soit un tassement de 0,13%. Le SLI lâchait pour sa part 0,19% à 1930,71 points, alors que l'indicateur élargi SPI se contractait de 0,17% à 15'409,75 points.

Sur les 30 valeurs constitutives de l'indice SLI, quatorze gagnaient du terrain et quinze en perdaient, alors que Julius Bär demeurait à l'équilibre. Côté poids lourds, Roche et Nestlé (tous deux +0,1%) soutenaient la cote, alors que Novartis se repliait de 0,1%.

Roche (+0,5%) a annoncé s'adjoindre les services du développeur israélien d'intelligence artificielle Ibex pour améliorer la version nuagique de son logiciel professionnel Upath d'analyse d'imagerie médicale.

Les substituts de viande ont la cote, selon le directeur général de Nestlé, Mark Schneider. Le chiffre d'affaires du géant veveysan de l'alimentation s'élève à 700 millions de francs pour ces produits. Le taux de croissance est à deux chiffres.

En haut de tableau, Temenos (+2,1%) s'échappait seul en tête, malgré l'abaissement de l'objectif de cours du titre du développeur genevois de logiciels bancaires par Deutsche Bank. UBS héritait de la 2e marche du podium, le numéro un bancaire helvétique bénéficiant lui du relèvement de l'objectif du cours de son titre par le voisin et rival Credit Suisse. Logitech (+0,5%) pointait en 3e position, juste devant Kühne + Nagel (+0,4%), AMS et Credit Suisse (+0,3% chacun).

En bas de classement, Swatch Group (-1,3%) s'arrogeait la lanterne rouge, derrière Sonova (-1,1%) et Adecco (-0,9%). Dans le sillage de l'horloger biennois, le géant genevois du luxe Richemont se repliait aussi, cédant 0,9%.

SGS (+0,2%) a repris Idea Tests, un fournisseur français de tests cliniques, microbiologiques et in-vitro ainsi que de services réglementaires pour l'industrie des cosmétiques et des soins personnels.

Sur le marché élargi, Le développeur israélien de dispositifs de suivi médical à distance SHL Telemedicine (+1,8%) a conclu avec le fournisseur américain de services de santé CVS un accord d'approvisionnement et d'entretien pour un volume non dévoilé d'électrocardiogrammes Smarthearth, destinés à certaines cliniques de la chaîne Minuteclinic.

Meyer Burger (-1,0%) a nommé Nathalie Benedikt cheffe des finances (CFO) au 1er janvier 2022. Elle prendra la suite de Jürgen Schiffer et intégrera la direction générale.

Skan Group (ex-BV Holding) a agendé la date de son introduction en Bourse sur SIX au 28 octobre. L'équipementier de salles blanches a fixé la fourchette pour son prix d'émission entre 44 et 55 francs, ce qui correspond à une offre de base comprise entre 212 et 242 millions de francs.

vj/jh

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
16:14
14:15
11:31
09:31
08:46