SMI

SMI
Temps Différé Swiss Exchange - 17:30:04 03/02/2023
11349.39 PTS +1.44%

Bourse Zurich: ouverture hésitante, regard tourné vers la Chine

28/11/2022 | 09:35

Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé la semaine dans le rouge avant de se redresser légèrement, alors que la réponse du régime chinois aux manifestations contre la politique zéro Covid dans le pays est scrutée par les investisseurs. En Suisse, Credit Suisse restait au centre de l'attention.

Après les manifestations inédites, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian a déclaré lors d'un point presse lundi, que sous "la direction du Parti communiste chinois et (avec) le soutien du peuple chinois, notre combat contre le Covid-19 sera une réussite".

L'agenda conjoncturel du jour comprend une poignée de données nationales sur les ventes au détail, ainsi que l'indice d'activité de la région de Dallas. La zone euro fera le point sur les prêts aux ménages, ainsi que sur l'agrégat de la masse monétaire.

Jurus Arthur, d'Oddo BHF, souligne que les plus importantes publications économiques à surveiller cette semaine tomberont mercredi (PMI en Chine, PIB aux Etats-Unis et Livre Beige de la Fed) et vendredi (créations d'emplois).

A 09h10, le Swiss Market Index (SMI) grappillait 0,21% à 11'181,30 points, le Swiss Leader Index (SLI) perdait 0,05% à 1712,17 de points et le Swiss Performance Index (SPI) était tout juste dans le vert (+0,01%) à 14'293,26 points. Sur les 30 principales cotations, 11 étaient en vert, Sonova était stable et 18 reculaient.

En queue de classement, Credit Suisse se délestait de 6,7% à 3,102 francs. La banque aux deux voiles ouvre ce jour la période d'exercice des droits de souscription pour le second volet de son augmentation de capital, qui doit faire affluer quelque 2,24 milliards de francs dans ses caisses. UBS cédait 0,7% et Julius Bär 2,2%.

Les poids lourds Nestlé, Roche et Novartis tenaient leur rôle défensif, les deux premiers prenant 0,3% et le dernier 0,2%.

Les valeurs du luxe Richemont (+0,4%) et Swatch (-0,1%) prenaient des directions opposées.

Alcon menait les échanges (+0,8%).

Sur le marché élargi, Forbo s'enfonçait de 11% après le départ annoncé vendredi du directeur général Michael Schumacher, qui sera remplacé en mars prochain par Jens Fankhänel, actuellement à la tête de Kardex (-0,8%).

Stadler Rail (-0,8%) s'est doté d'un nouveau responsable pour le marché helvétique en la personne de Lucius Gerig.

Bucher Industries (+2,0%) était soutenu par une recommandation à l'achat émise par Banque royale du Canada.

BKW (-0,4%) a conclu avec plusieurs banques internationales une nouvelle facilité de crédit de 1,5 milliard de francs.

jh/lk/ck/buc

© AWP 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
03/02
03/02
03/02
03/02
03/02