SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 12/08 17:30:58
11128.24PTS -0.24%

Bourse Zurich: pertes stabilisées après le choc BNS

16/06/2022 | 14:57

Zurich (awp) - La Bourse suisse continuait d'évoluer nettement dans le rouge jeudi après-midi. Après avoir plongé de quelque 300 points dans le sillage de la décision de relever son taux directeur par la Banque nationale suisse (BNS), le SMI des valeurs vedettes avait stabilisé ses pertes autour des 10'500 points.

A New York, Wall Street se dirigeait vers une ouverture négative au lendemain des décisions de la Fed.

Vers 14h40, le SMI cédait 2,57% à 10'506,92 points, le SLI 3,23% à 1619,87 points et le SPI 2,71% à 15'493,99 points. Les 30 principales cotations pointaient dans le rouge.

Les poids lourds Nestlé (-0,8%) et Roche (-1,4%) jouaient la carte défensive, avec Adecco (-1,7%). Novartis (-2,0%) faisait également figure de rescapé avec une chute de moins de 3%.

Roche et son partenaire vaudois AC Immune ont reconnu l'échec d'un programme clinique dans le domaine de la prévention contre la maladie d'Alzheimer. Ce volet de recherche évaluant le potentiel du crénézumab contre une forme héréditaire de la maladie n'a pas livré de résultats statistiquement probants.

Les bancaires Credit Suisse (-3,6%) et Julius Bär (-3,7%) faisaient légèrement "moins pire" qu'UBS (-4,6%).

Sonova (-7,8%), qui sera traité hors dividende vendredi, tenait la lanterne rouge, derrière Swiss Life (-6,2%) et AMS Osram (-5,8%).

Sur le marché élargi, on recensait tout de même quelques gagnants. Newron s'appréciait de 3,3%, APG|SGA de 1,1%. A l'autre bout du classement, Medacta (-9,9%) essuyait les plus lourdes pertes, derrière Autoneum (-8,6%), qui avait lancé la veille un avertissement sur résultats.

Dufry (-8,5%) était aussi à la peine. A en croire des courtiers, l'exploitant de boutiques hors taxe est fortement endetté, et la hausse des taux va entraîner une hausse du service de sa dette.

Cicor (+0,4%) a relevé ses attentes quant à sa performance semestrielle. Le fabricant neuchâtelois de composants électroniques, qui attendait déjà une vive croissance, anticipe désormais un bond de ses revenus de près de 30% en variation annuelle sur les six premiers mois de 2022.

Meier Tobler (-0,9%) table sur une augmentation de ses résultats sur les six premiers mois de l'année. La visibilité étant restreinte pour la seconde partie de l'année, le groupe s'abstient de formuler des perspectives pour tout l'exercice.

Le spécialiste des emballages SIG Group (-4,6%) a confirmé ses objectifs à moyen terme lors de sa journée des investisseurs et après deux acquisitions finalisées récemment.

rp/buc

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
19:01
18:23
18:16
17:43
17:28