SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 04/10 17:30:24
10590.92PTS +2.92%

Bourse Zurich: ralentie par les poids lourds

29/07/2022 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse poursuivait sur la pente ascendante vendredi à l'approche de la mi-journée, nonobstant des poids lourds en manque d'inspiration. A la nouvelle contraction de la première économie mondiale au deuxième trimestre annoncée jeudi soir, ont succédé des indications étonnamment réjouissantes sur la résistance du Vieux Continent.

John Plassard, de Mirabaud Banque, évoque dans un commentaire matinal le fameux adage de "what is bad is good" après la publication d'une croissance américaine négative au deuxième trimestre

"Les courtiers partent du principe que le ralentissement forcera la Fed à interrompre ou ralentir son processus de relèvement des taux plus vite qu'escompté", abonde Thomas Westwater, analyste chez IG.

"Les données surprenantes sur le PIB de l'Espagne et de la France publiées ce matin font grimper les indices européens de manière significative", assure de son côté Pierre Veyret, analyste technique chez Activtrades.

La saison des résultats intermédiaires bat toujours son plein en Suisse, avec notamment Swiss Re et AMS-Osram.

A 10h55 le SMI s'appréciait de 0,53% à 11'187,98 points, le SLI de 0,85% à 1727,38 points et le SPI de 0,53% à 14'470,89 points.

Swiss Re (-0,5%) faisait avec AMS-Osram (-7,7%) partie des trois seuls perdants. Le réassureur a pourtant retrouvé les chiffre noirs sur les six premiers mois de l'année, effaçant la perte accusée au terme du premier partiel. Le producteur de semi-conducteurs autrichien Ams-Osram par contre a dévoilé une lourde et inattendue perte au deuxième trimestre.

Le bon Roche (-0,8%) constituait l'unique autre malheureuse exception. Les deux autres pachydermes Novartis et Nestlé (+0,1%) trainaient aussi la patte.

L'équipementier de salles d'aisance Geberit (+3,3%) avait pris place sur le trône provisoire, poursuivi par son homologue de l'industrie chirurgico-dentaire Straumann (+3,1%) et le géant verniolan des arômes et parfums Givaudan au coude à coude avec le chimiste de la construction Sika (+2,7% chacun).

Un temps aux avant-postes, les bancaires UBS (+2,0%) et Credit Suisse (+1,3%) étaient rentrées dans le rang.

Sur le marché élargi, le conglomérat industriel Sulzer (+1,8%) faisait fi de sa perte semestrielle, largement attribuée à ses déboires en Pologne et en Russie.

Le spécialiste des rayons-X et fréquences radio Comet s'envolait de 7,2% après ses résultats à mi-parcours.

Le producteur de revêtements de sol et de colles Forbo (-1,3%) par contre semblait s'être montré moins convaincant, tout comme l'afficheur APG SGA (-0,3%).

Le producteur tessinois de dispositifs orthopédiques Medacta (+3,4%) a fait l'impasse sur la rentabilité lors de son point de situation, mais sa croissance s'est avérée prometteuse.

Au lendemain de son annonce de demande de sursis concordataire, le laboratoire Obseva (-17%) a signalé le départ de son directeur de la recherche.

jh/vj/rq

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
04/10
04/10
04/10
04/10
04/10