SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 24/09 17:31:27
11817.2PTS -1.02%

Bourse Zurich: retour au vert en attendant la Fed

28/07/2021 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note positive mercredi. L'indice SMI a évolué en dents de scie, confortablement au-dessus de la barre symbolique des 12'000 points. Les investisseurs restaient cependant prudents avant les décisions de la Réserve fédérale américaine (Fed) en soirée. Adecco a retenu l'attention après une acquisition en France et la publication avancée de ses résultats trimestriels.

A New York, Wall Street évoluait en ordre dispersé en matinée.

Les investisseurs attendaient en soirée l'issue de la réunion monétaire de la Banque centrale américaine puis la conférence de presse de son président, Jerome Powell. Le patron de la Fed ne devrait pas créer de surprise alors que l'institut d'émission maintient que l'inflation est passagère et ne semble pas avoir l'intention dans l'immédiat d'annoncer des préparatifs à un ralentissement du soutien monétaire.

"Ne soyez pas surpris si vous n'êtes pas surpris par ce que la Fed communique aujourd'hui", a ironisé Patrick O'Hare de Briefing.com.

Le SMI a fini en hausse de 0,43% à 12'073,23 points, avec un plus haut à 12'080,15 points et un plus bas à 12'032,97 points. Le SLI a gagné 0,38% à 1956,36 points et le SPI 0,37% à 15'514,63 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 20 ont progressé, neuf reculé et Holcim (chiffres vendredi) a fini stable.

Adecco (-7,9%) a terminé lanterne rouge, derrière Logitech (-1,3%) et Credit Suisse (-0,8%).

UBS (-0,7%) a aussi perdu du terrain, alors que Julius Bär (+0,9%) en a gagné.

Le géant du travail temporaire a annoncé la reprise du français Akka Technologies. L'entreprise, valorisée à 2 milliards d'euros (2,2 milliards de francs), est spécialisée dans le conseil technologique aux entreprises. L'acquisition permettra au spécialiste des ressources humaines de se renforcer dans un marché en forte croissance.

Adecco a parallèlement dévoilé de solides résultats au deuxième trimestre, aussi bien au niveau des recettes que de la rentabilité. La croissance organique a progressé de 29%, contre un repli de 28% un an plus tôt. Le bénéfice net a atteint 145 millions d'euros (environ 157 millions de francs), contre 21 millions au deuxième trimestre 2020.

Au lendemain des chiffres trimestriels de Logitech, plusieurs analystes ont revu leur copie, les uns augmentant, les autres abaissant l'objectif de cours, avec des recommandations entre "neutre" et "surperformer". L'analyste de Credit Suisse a déploré l'absence d'un relèvement des objectifs et noté que la baisse d'activité signalée dans la collaboration vidéo a de quoi surprendre, même si dans l'ensemble, la demande soutenue éclipse la hausse temporaire des coûts de transport et les goulets d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement.

Tout comme Credit Suisse, Nestlé (-0,4%) et Clariant (+0,2%) dévoilent leurs résultats semestriels jeudi.

La banque aux deux voiles devrait faire état d'un résultat net de 365 millions de francs, prévoient les experts, qui attendent de découvrir l'ampleur des dégâts causés par l'affaire Archegos.

Pour le géant de Vevey, les analystes tablent sur une croissance organique de 7,1% au 2e trimestre, après 7,7% au premier partiel.

Le chimiste bâlois devrait lui faire état d'un Ebitda trimestriel de 162 millions de francs pour des recettes de 997 millions.

Le podium du jour se compose d'Alcon (+2,7%), Straumann (+2,2%) et Sonova (+2,0%).

Givaudan (+0,7%) a contribué à une ronde de financement de série A de l'incubateur chinois de parfums Next Beauty, sans toutefois dévoiler les détails financiers de l'opération ou l'ampleur de la prise de participation.

Les poids lourds pharmaceutiques Novartis (+0,8%) et Roche (+0,9%) ont soutenu l'indice. Le premier a décroché auprès de l'Agence américaine des médicaments (FDA) le statut de "médicament orphelin" pour son traitement NIS793 contre le cancer du pancréas, en combinaison avec une chimiothérapie.

Sur le marché élargi, Zehnder (+11,2%) a confirmé sa reprise au premier semestre, conformément à son avertissement sur résultats positif.

Lem (+1,6%) a dépassé les attentes avec les chiffres du premier trimestre de l'exercice décalé 2021/22.

Idorsia (-10,2%) a émis un emprunt convertible de 600 millions de francs, arrivant à échéance en 2028.

Relief Therapeutics (-0,9%) a précisé les conditions de la reprise de l'allemand Advita. Nrx Pharmaceuticals - partenaire de Relief - a obtenu du Premier ministre et du ministre de la santé géorgiens un feu vert d'urgence pour une utilisation du Zyesami (aviptadil) en intraveineuse pour le traitement de patients Covid-19 dans un état critique.

rp/al

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
24/09
24/09
24/09
24/09
24/09