SMI

SMI
Temps réel estimé TTMZero - 11:38:04 27/01/2023
11319.93 PTS +0.02%

Bourse Zurich: tentative de rebond attendue à l'ouverture

15/11/2022 | 08:46

Zurich (awp) - La Bourse suisse se préparait à rebondir mardi, après avoir clôturé la veille dans le rouge vif, tout comme Wall Street. Alors que le flux de nouvelles d'entreprises demeure modeste, les investisseurs veulent désormais croire en un allègement des mesures de lutte contre le Covid-19 en Chine et une accélération de la réouverture de l'économie de l'Empire du Milieu.

Les principaux indices américains ont achevé la première séance de la semaine en baisse, dans le sillage d'une prise de bénéfices évidente après la forte progression des marchés et de prises de parole de plusieurs membres de la Réserve fédérale (Fed), observe John Plassard, de Mirabaud Banque. Lael Brainard tout d'abord a affirmé qu'il sera probablement bientôt approprié de passer à un rythme plus lent des augmentations de taux. Cependant, la banque centrale américaine a encore du travail.

De son côté, le gouverneur de la Fed, Christopher Waller, a apporté de l'eau au moulin de ceux qui pensent que l'institution monétaire américaine va ralentir son durcissement monétaire ces prochaines semaines sans pour autant les arrêter, poursuit l'expert. Selon M. Waller, la Réserve fédérale pourrait envisager de ralentir le rythme de ses hausses de taux lors de sa prochaine réunion, mais cela ne doit pas être considéré comme un "assouplissement" de son engagement à réduire l'inflation.

Les marchés devraient désormais prêter attention au "point final" des hausses de taux, et non au rythme de chaque mouvement, et ce point final est probablement encore "loin", a laissé entendre M. Waller.

Du côté des premières informations macroéconomiques, les ventes au détail en Chine ont enregistré en octobre leur première contraction depuis six mois. Le repli intervient au moment où le pays fait face à un rebond épidémique de Covid-19. L'économie japonaise s'est elle contractée au troisième trimestre. Le produit intérieur brut (PIB) de l'archipel a été plombé d'une part par la facture de ses importations alourdie par la baisse du yen, et par une consommation en berne, d'autre part.

En France, le taux de chômage est resté quasi stable au troisième trimestre 2022 à 7,3% de la population active en France (hors Mayotte) contre 7,4% au deuxième. Les investisseurs surveilleront encore les données du ZEW allemand ainsi que les prix à la production en octobre aux États-Unis.

Peu avant 08h15, l'indice SMI notait à 11'023,25 points, soit une progression de 0,22%, selon les données avant-Bourse compilées par la banque Julius Bär. Sur les 20 valeurs constitutives de l'indice phare de la place helvétique, seules trois perdaient du terrain, les dix-sept autres en gagnant.

En bas de tableau, Alcon (-0,4%), qui dévoilera en soirée ses résultats du 3e trimestre, héritait de la lanterne rouge. Le spécialiste des produits ophtalmologiques, était accompagné par ABB (-0,2%) et Logitech (-0,15).

A l'autre extrémité du classement, le poids lourd Roche (+0,8%) prenait la direction des opérations, devant Richemont (+0,5%) et Credit Suisse (+0,3%. Le géant pharmaceutique bâlois a obtenu de la part de l'Agence américaine du médicament (FDA) une autorisation de mise sur le marché pour son biomarqueur Ventana Folr1 RxDx Assay destiné à identifier les patientes souffrant de cancer des ovaires susceptibles d'être traitées avec le cocktail d'anticorps Elahere (mirvetuximab soravtansine-gynx), développé par Immunogen.

Alors que la géant du luxe genevois surfait sur les attentes de réouverture de l'économie chinoise, le numéro deux bancaire helvétique a fait un nouveau pas dans la restructuration de ses activités de banque d'affaires. Une partie "importante" du segment des produits titrisés a été vendue au fonds d'investissement américain Apollo.

UBS (+0,3%) figurait également dans le peloton de tête, tout comme Givaudan et Holcim (+0,3% aussi). Les deux autres plus grosses capitalisations du marché helvétique, Nestlé (+0,2%) et Novartis (+0,2%) étaient quelque peu lâchés.

Hors SMI, Idorsia décollait de 1,3%, après l'annonce de la commercialisation du somnifère Quviviq en Italie et en Allemagne. Swatch Group gagnait pour sa part 0,7%.

vj/al

© AWP 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
11:14
09:33
08:46
08:44
26/01