WTI

Cours en différé. Temps Différé  - 10/08 21:22:54
91.634USD +1.20%

Le G7 freine les marchés boursiers

27/06/2022 | 14:30

Paris (awp/afp) - Un vent d'optimisme, concernant l'inflation et le resserrement monétaire des banques centrales, soufflait lundi sur les marchés boursiers mais les annonces du G7 calmaient leur élan.

Après une ouverture en hausse, les places boursières européennes étaient plus mitigées vers 11H55 GMT: Londres prenait 0,57%, et la Bourse de Francfort 0,64%, elle qui était restée en retrait vendredi. Paris cédait 0,14% et Milan 0,61%. A Zurich le SMI gagnait 0,25%.

En Asie, Hong Kong (2,35%) a profité de la bonne performance des valeurs technologiques chinoises et de l'injection de liquidités sur le marché par la Banque populaire de Chine. Shanghai et Tokyo ont aussi fini dans le vert.

Vendredi, Wall Street avait terminé en forte hausse, d'environ 3% selon les indices. Vers 11H55 GMT, les contrats à terme des trois principaux indices présageaient une ouverture en hausse de 0,35% à 0,55%.

"La hausse de vendredi avait toutes les caractéristiques d'un rebond de marché baissier et n'inspire pas confiance concernant le fait qu'un point bas a enfin été atteint", commente Neil Wilson, analyste de Markets.com.

Les investisseurs avaient retrouvé un peu d'optimisme, estimant que les dernières données économiques publiées laissaient de la marge aux banques centrales pour ne pas trop augmenter leurs taux.

"Si les données sur l'inflation de cette semaine indiquent un ralentissement, le marché commencerait à croire que la Réserve fédérale a repris le contrôle de la situation", explique Neil Wilson.

Il ajoute que "plus vite la Fed reprendra le contrôle, plus vite le cycle de hausse se terminera", assurant un meilleur environnement aux marchés.

Le sommet du G7 a néanmoins perturbé les investisseurs: les pays réfléchissent à un "mécanisme pour plafonner au niveau mondial le prix du pétrole russe", ils vont de concert "continuer à restreindre l'accès de la Russie à des ressources industrielles cruciales", en particulier dans le secteur de la défense et ils veulent "se coordonner pour utiliser les taxes douanières sur les produits russes afin d'aider l'Ukraine", selon un haut responsable de la Maison Blanche.

Les prix du pétrole oscillaient autour de l'équilibre après ces déclarations.

Le baril de Brent pour livraison en août avançait de 0,56% à 113,75 dollars vers 11H55 GMT et celui de WTI américain à même échéance gagnait 0,39% à 108,04 dollars.

Et l'or montait de 0,38% à 1.833,73 dollars l'once, après l'annonce par le président américain Joe Biden et le Premier ministre britannique Boris Johnson d'un embargo sur les importations d'or russe.

Cette semaine, les investisseurs suivront le forum organisé par la Banque centrale européenne (BCE), où la présidente de la BCE Christine Lagarde, le président de la Réserve fédérale Jerome Powell et le gouverneur de la Banque d'Angleterre Andrew Bailey s'exprimeront.

"Nous pourrions bien obtenir quelques éléments savoureux qui génèreraient de la volatilité à court terme", anticipe Jeffrey Halley.

A l'agenda de la semaine à venir figurent également la publication d'indicateurs d'activités concernant la Chine, les États-Unis et de chiffres de l'inflation en zone euro et aux États-Unis.

Les valeurs tech encore recherchées ___

Les valeurs du secteur technologique continuaient de profiter, comme la semaine passée, de la baisse des taux d'intérêt obligataires, qui leur permettent de financer leur croissance à moindre coût.

A Francfort, Hellofresh grimpait de 6,42%, Zalando de 5,85% et Infineon de 2,16%. A Londres Darktrace prenait 3,01% et Deliveroo 5,24%.

Lundi vers 11H50 GMT, les rendements des dettes souveraines européennes reprenaient environ 10 points de base après en avoir perdu 35 la semaine passée.

Du côté des devises et du bitcoin ___

L'euro montait de 0,12% à 1,0566 dollar vers 11H50 GMT.

La livre turque a connu lundi son plus fort rebond de l'année, après l'annonce d'une nouvelle mesure de soutien imposant à certaines banques d'écouler leurs réserves de change. La livre montait de 2,23% face au dollar et s'échangeait 16,56 livres pour un dollar.

Le bitcoin se stabilisait à 21.310 dollars (-0,36%).

afp/rp

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur WTI
21:34
21:23
21:20
21:05
20:54