WTI

Cours en différé. Temps Différé  - 27/10 18:02:49
39.455USD +2.27%

Le pétrole à l'équilibre, les investisseurs temporisent après un plus haut en

06/08/2020 | 12:28

cinq mois

Londres (awp/afp) - Les cours du pétrole soufflaient jeudi au lendemain d'un plus haut depuis le début du mois de mars, les investisseurs se sentant rassurés par une forte chute des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis annoncée mercredi par l'EIA.

Vers 09H50 GMT (11H50 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 45,18 dollars à Londres, en hausse de 0,02% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI pour le mois de septembre lâchait 0,59% à 41,94 dollars.

La veille, le Brent a dépassé la barre des 46 dollars et le WTI celle des 43 dollars, une première depuis cinq mois, au moment de la chute déclenchée par une courte mais intense guerre des prix entre la Russie et l'Arabie saoudite, et l'aggravation de la pandémie de Covid-19 en Europe.

L'Agence américaine d'Information sur l'Energie (EIA) "a fait état hier (mercredi) d'une baisse plus importante que prévu des stocks de brut, ce qui a contribué à faire monter les prix", a résumé Al Stanton, analyste de RBC.

Les réserves de pétrole brut ont en effet reculé de 7,4 millions de barils au 31 juillet, et "de plus de 18 millions de barils au cours des deux dernières semaines aux États-Unis", a calculé Jeffrey Halley, de Oanda.

Avec un dollar orienté à la baisse - le billet vert est au plus bas depuis plus de deux ans face aux principales devises - "cela a suffi pour que le Brent et le WTI décollent", a-t-il ajouté.

La faible demande d'essence chez le premier consommateur mondial d'or noir était cependant de nature à limiter les ardeurs des prix et des opérateurs de marché.

Les stocks d'essence ont augmenté de 400.000 barils aux Etats-Unis la semaine passée, alors que les analystes anticipaient un recul de 500.000 barils.

bp/ktr/jrp

© AWP 2020
Copier lien
Toute l'actualité sur WTI
12:22
11:02
08:57
02:44
26/10