WTI

Cours en différé. Temps Différé  - 21/10 22:01:27
82.609USD -1.16%

Le pétrole consolide, pris dans des vents contraires

13/10/2021 | 21:48

New York (awp/afp) - Les cours du pétrole se sont légèrement repliés mercredi, hésitant au long d'une séance marquée par un balai de déclarations et informations aux effets contraires sur le marché.

A Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a lâché 0,28% ou 24 cents, à 83,18 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI, variété américaine standard) pour livraison en novembre, il a perdu 0,24% ou 20 cents, à 80,44 dollars.

"On a vu passer beaucoup de gros titres qui ont poussé le marché dans des directions différentes", a commenté Phil Flynn, du courtier Price Futures Group.

Le chiffre de l'inflation pour septembre aux Etats-Unis, à 5,4% sur un an contre 5,3% attendu, a ravivé les craintes d'une accélération durable des prix, à laquelle contribue actuellement l'or noir avec un cours du WTI plus vu depuis 2014.

Autre élément de nature à refroidir les prix du brut, la révision à la baisse de l'estimation de demande pétrolière mondiale pour 2021 par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Toujours au rayon baissier, l'annonce de contacts entre la Maison Blanche et les groupes pétroliers américains pour évoquer des solutions à l'insuffisance d'offre de pétrole brut, rapportée par l'agence Reuters.

Interrogée lors de son point de presse quotidien, la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré ne pas être au courant de contacts de cette nature.

Pour Phil Flynn, "c'est une façon de reconnaître qu'ils auraient probablement dû dialoguer avec l'industrie de l'énergie il y a bien longtemps", de manière à éviter l'escalade des prix, d'autant que le gouvernement Biden a "une relation hostile avec l'Opep, en particulier avec l'Arabie saoudite".

Parmi les vents qui ont soufflé en sens contraire sur les prix, le commentaire du président russe Vladimir Poutine, qui a jugé l'hypothèse d'un baril à 100 dollars "tout à fait possible".

Phil Flynn a aussi évoqué les estimations d'un cabinet spécialisé qui prévoit une baisse des stocks à Cushing (Oklahoma), où se situent les principales réserves de WTI aux Etats-Unis. Le rapport hebdomadaire sur les réserves de brut américain devrait apporter jeudi des éléments de réponse sur ce point.

tu/vmt/cco

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur WTI
21:49
21:49
21:38
19:18
18:59