WTI

Cours en différé. Temps Différé  - 27/10 18:20:46
39.565USD +2.55%

Les Bourses asiatiques finissent globalement en retrait

06/08/2020 | 11:41

Tokyo (awp/afp) - Les grandes Bourses asiatiques ont reculé jeudi dans l'ensemble, sensibles notamment aux frictions sino-américaines sur les applications chinoises, tout en digérant des indicateurs mitigés sur la reprise économique aux Etats-Unis publiés la veille.

Très volatile en matinée, la Bourse de Tokyo a fini en repli, son indice Nikkei ayant lâché 0,43% à 22.418,15 points et son indice élargi Topix baissant de 0,31% à 1.549,88 points.

L'activité dans les services aux Etats-Unis a progressé plus que prévu en juillet, mais les créations d'emplois dans le secteur privé du pays le mois dernier se sont révélées décevantes, selon l'enquête de la firme privée ADP.

Le président américain Donald Trump a toutefois promis de "gros chiffres" dans le rapport officiel sur l'emploi américain de juillet devant être publié vendredi.

Au-delà de Tiktok, Washington souhaite interdire aux Etats-Unis d'autres applications chinoises jugées à risque pour la sécurité nationale du pays, a prévenu mercredi le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Les déclarations de M. Pompeo ainsi que des commentaires prudents d'un responsable de la Banque centrale chinoise sur la croissance du pays cette année ont pesé jeudi sur les Bourses chinoises, selon l'analyste d'AxiCorp Stephen Innes.

L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a clôturé en baisse de 0,69% à 24.930,58 points et l'indice composite de Shenzhen a perdu 0,62% à 2.304,52 points. En revanche, celui de Shanghai a gagné 0,26% à 3.386,46 points.

Du côté des valeurs

TOYOTA A RASSURÉ: le titre du géant automobile Toyota (+2,28% à 6.800 yens) a nettement accéléré en fin de séance après la publication des résultats du groupe sur son premier trimestre 2020/21 (avril-juin), où il a fait état d'un petit bénéfice opérationnel alors que les analystes s'attendaient plutôt à une perte d'exploitation significative en raison de la pandémie.

Le groupe a aussi tablé sur un bénéfice net de 730 milliards de yens (5,8 milliards d'euros) sur l'ensemble de l'exercice 2020/21, ce qui signifierait toutefois un plongeon de 64% sur un an. Il a par ailleurs légèrement relevé sa prévision de ventes annuelles en volume, tout en laissant inchangé son objectif de chiffre d'affaires annuel.

NINTENDO: l'action Nintendo a progressé seulement de 0,18% à 49.190 yens, en attendant la publication de ses résultats trimestriels (avril-juin) après la clôture de la Bourse de Tokyo.

Les résultats du fabricant de la console de jeux Switch ont été une nouvelle fois dopés par les confinements dans le monde au printemps, qui ont tiré les ventes mondiales de jeux vidéo. Son bénéfice net trimestriel a été multiplié par plus de six sur un an, et ses ventes ont plus que doublé. Le groupe n'a cependant pas modifié ses prévisions annuelles.

Du côté des devises et du pétrole

Après 09H00 GMT un dollar valait 105,65 yens, contre 105,60 yens mercredi à 21H00 GMT.

L'euro s'échangeait pour 125,15 yens, faiblissant légèrement par rapport à la veille face à la monnaie japonaise (125,28 yens).

La monnaie européenne baissait aussi face au billet vert, à raison d'un euro pour 1,1848 dollar contre 1,1863 dollar mercredi.

Après être demeurés en hausse durant les échanges asiatiques, les cours du pétrole repartaient en baisse: vers 09H00 GMT le prix du baril de brut américain WTI perdait 1,07% à 41,74 dollars, et celui du baril de Brent de la mer du Nord cédait 0,42% à 44,98 dollars.

afp/al

© AWP 2020
Copier lien
Toute l'actualité sur WTI
12:22
11:02
08:57
02:44
26/10