WTI

Cours en différé. Temps Différé  - 27/09 10:02:08
77.784USD +1.44%

Les marchés mondiaux prennent de la hauteur avec les résultats d'entreprises

19/07/2022 | 16:15

Paris (awp/afp) - Les marchés mondiaux étaient orientés à la hausse mardi, les investisseurs évaluant une série de résultats d'entreprises, dont la saison commence à battre son plein, et l'état de l'économie. Wall Street a ouvert en hausse après son coup de moins bien lundi: le Dow Jones prenait 0,72%, le S&P 500 0,98% et le Nasdaq 0,98%.

Après une ouverture dans le rouge, les Bourses européennes ont changé de direction. Vers 15h45, Paris (+0,76%), Francfort (+0,80%) et Londres (+0,54%) étaient en hausse. Milan gagnait 1,28%, malgré la crise gouvernementale en cours en Italie. Du côté de la Bourse suisse, l'indice phare SMI progressait lui de 0,7% ves 16h12.

L'euro poursuivait son net rebond face au dollar, après être passé deux fois sous la parité la semaine passé. Il prenait encore 1,02% à 1,0246 dollar vers 15h45. La monnaie commune pouvait être soutenue par un article de Bloomberg faisant état via des sources non identifiée de la possibilité que la Banque centrale européenne remontent ses taux directeurs de 0,50 point de pourcentage, le double de ce qui était jusqu'à présent évoqué par les responsables de l'institution.

"La BCE semble utiliser les médias pour préparer le marché à une augmentation des taux plus importants. Un tel pas en avant ferait bien plus sens" face à l'inflation, selon Stephen Innes, analyste de SPI AM. De nombreuses entreprises continuent de publier leurs résultats, fournissant aux investisseurs des éléments pour préciser l'impact de l'inflation et du ralentissement économique, déjà en partie intégré dans les cours boursiers.

La forte inflation et les craintes de récession en 2022 hantent les marchés. En Europe, les tensions énergétiques pèsent aussi sur le moral des investisseurs, alors que la Russie est censée remettre en service son gazoduc Nordstream 1 jeudi.

Le géant gazier russe Gazprom a invoqué la "force majeure" pour s'exonérer de sa responsabilité vis-à-vis des baisses massives de ses livraisons de gaz à l'Europe, ont indiqué mardi les principaux clients allemands de l'entreprise à l'AFP. Le prix du gaz naturel européen de référence, le TTF néerlandais, restait fort (+2,38% à 161 euros le mégawattheure) vers 13H40 GMT.

Le bitcoin gagnait 3,52% à 22'230 dollars.

La force du dollar gênent IBM et J&J

Le géant américain de l'informatique IBM a réalisé des résultats supérieurs aux attentes du marché au deuxième trimestre, avec un chiffre d'affaires de 15,5 milliards de dollars pour la période d'avril à juin, mais a admis que le dollar fort avait un impact important sur ses performances financières. Le titre évoluait en forte baisse de 6,83% peu après l'ouverture de Wall Street.

Le laboratoire américain Johnson & Johnson (+0,33%) a aussi dévoilé mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, même si la hausse du dollar face aux autres devises a affecté ses ventes et ses prévisions annuelles.

Concours de commandes entre Boeing et Airbus

L'avionneur américain Boeing et son rival européen Airbus ont chacun annoncé de nouvelles commandes commerciales mardi, au second jour du salon aéronautique de Farnborough en plus de celle déjà enregistrée lundi par Boeing de 100 737 MAX 10.

Airbus prenait 0,73% et Boeing grimpait de 2,57% vers 13H40 GMT.

Le pétrole se tasse

Les prix du pétrole étaient en légère baisse mardi après leur fort rebond de la veille, tiraillés entre craintes de récession, baisse de la demande en Chine, et offre toujours contrainte.

Vers 15h40 GMT le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en septembre, perdait 0,74% à 105,56 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, pour livraison en août, baissait de 1,63% à 100,93 dollars.

afp/vj

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur WTI
10:06
09:48
09:34
09:31
09:16