WTI

Cours en différé. Temps Différé  - 15/08 00:16:55
91.8USD -0.07%

Tokyo en repli dans le sillage de Wall Street et d'indicateurs moroses

01/07/2022 | 03:40

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo partait en petite baisse vendredi matin, dans la foulée du déclin de Wall Street la veille et d'un indice de confiance plus bas que prévu chez les grandes entreprises manufacturières japonaises.

L'indice vedette Nikkei perdait 0,4% à 26.286,43 points vers 01H20 GMT et l'indice élargi Topix reculait de 0,23% à 1.866,50 points.

La Bourse de New York, toujours angoissée par les risques de récession américaine sur fond du resserrement monétaire de la Fed, a terminé jeudi en repli, bouclant au passage son pire semestre depuis 1970.

De nouvelles données d'inflation aux Etats-Unis (indice PCE, favorisé par la Fed) ont confirmé son niveau élevé en mai. Par ailleurs les dépenses des consommateurs américains ont ralenti sur la même période, et même diminué en termes réels, c'est-à-dire en tenant compte de l'inflation.

Au Japon, la conjoncture inquiète également: publié vendredi avant l'ouverture de la Bourse de Tokyo, le baromètre trimestriel de confiance Tankan a montré une baisse plus importante que prévu du moral des grandes entreprises manufacturières nippones.

Celles-ci affrontent divers vents contraires, notamment la flambée des prix des importations sous l'effet de l'envolée des cours mondiaux du pétrole et d'autres matières premières, un facteur aggravé par la chute du yen par rapport au dollar et les perturbations sur les chaînes d'approvisionnement, amplifiées ces derniers mois par les confinements sanitaires en Chine.

Les valeurs du jour

MITSUI & CO ET MITSUBISHI CORP: les actions des grandes maisons japonaises de commerce Mitsui & Co (-5,22% à 2.838 yens) et Mitsubishi Corp (-4,78% à 3.844 yens) chutaient alors que le président russe Vladimir Poutine a signé jeudi un décret pour transférer tous les droits de propriété du projet pétro-gazier de Sakhaline-2 à une nouvelle société russe, selon des médias.

Les deux sociétés japonaises détiennent à elles deux 22,5% des parts de cet important projet énergétique offshore situé dans l'Extrême Orient russe, au nord du Japon, et comptaient les garder malgré l'invasion russe de l'Ukraine et le retrait du géant britannique Shell du projet.

Du côté du pétrole et des devises

Le marché du pétrole se redressait un peu vendredi matin en Asie, après ses pertes de la veille. Vers 01H00 GMT le baril de WTI américain regagnait 0,35% à 106,13 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord s'appréciait de 0,42% à 109,49 dollars.

Le yen baissait par rapport au dollar, à raison d'un dollar pour 135,88 yens vers 01H15 GMT contre 135,72 yens jeudi à 21H00 GMT.

Mais la monnaie japonaise était stable par rapport à l'euro, qui valait 142,29 yens comme la veille. Et la monnaie européenne faiblissait face au billet vert, se négociant pour 1,0472 dollar contre 1,0484 dollar jeudi à 21H00 GMT.

etb/mac/dth

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur WTI
14/08
14/08
14/08
14/08
12/08