Equifax chahutée à Wall Street, après possible seconde cyberattaque

Envoyer par e-mail
12/10/2017 | 19:35

New York (awp/afp) - L'agence américaine de crédit Equifax essuyait à nouveau la défiance de Wall Street jeudi, après des informations indiquant qu'elle a été de nouveau la cible d'une attaque informatique.

L'action perdait 2,26% à 108 dollars vers 17H20 GMT

Equifax avait déjà annoncé en septembre avoir été victime d'une cyberattaque massive ayant touché 145 millions de clients aux Etats-Unis ainsi que d'autres au Canada et au Royaume-Uni.

C'est un spécialiste indépendant de la sécurité informatique, Randy Abrams, qui s'est aperçu que le site internet d'Equifax était en partie sous le contrôle de pirates informatiques qui incitaient les visiteurs à installer une version actualisée du logiciel Adobe Flash, contenant un virus susceptible d'affecter l'ordinateur de l'internaute, rapporte le site Ars Technica.

"Nous sommes au courant du problème identifié sur le site internet equifax.com", a déclaré par courriel Wyatt Jefferies, un porte-parole. "Nos équipes informatiques et en charge de la sécurité examinent de près le problème mais par excès de prudence la décision a été prise de mettre temporairement hors ligne la page concernée. Quand elle sera de nouveau accessible ou que nous disposerons de plus d'informations on fera des annonces", a-t-il ajouté.

Equifax est l'une des plus importantes agences d'évaluation de crédit américaines dont le rôle est de collecter et d'analyser les données personnelles de consommateurs sollicitant un crédit. Elle avait annoncé le 7 septembre que des pirates informatiques avaient obtenu les noms, numéros de sécurité sociale, dates de naissance et, dans certains cas, numéros de permis de conduire, de ses clients, soit autant d'informations pouvant servir à des usurpations d'identité.

Environ 145 millions de clients aux Etats-Unis ont été touchés, 700.000 au Royaume-Uni et 8.000 au Canada.

lo/jld/pb

© AWP 2017
Envoyer par e-mail