Les Bourses européennes en ordre dispersé, hésitantes avant l'Opep

Envoyer par e-mail
25/05/2017 | 18:47

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé jeudi, peinant à trouver de l'élan avant l'issue d'une réunion de l'Opep et cours d'une séance peu animée en raison d'un jour férié.

Les investisseurs se sont montrés frileux avant l'issue de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses partenaires à Vienne, même si un maintien des quotas de production était largement anticipé.

L'Eurostoxx 50 a reculé de 0,06%

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a perdu 0,17% à 12.621,72 points.

Commerzbank a lâché 0,86% à 9,53 euros, finissant bonne dernière.

Les groupes exportateurs ont souffert un peu de la force de l'euro face au dollar, à l'instar du géant de la pharmacie Bayer, en recul de 0,76% à 116,75 euros ou encore BMW (-0,62% à 85,24 euros).

ThyssenKrupp s'est en revanche distingué (+2,31% à 23,96 euros) après des informations du magazine Manager faisant état de net progrès dans le projet de rapprochement entre les activités sidérurgiques européennes du groupe et celles de l'indien Tata.

Autre vedette du jour, Lufthansa a bondi de 2,46% à 17,06 euros, portée par la baisse des prix du pétrole.

Linde a de nouveau séduit, s'adjugeant encore 0,82% à 172,10 euros après avoir déjà terminé en tête de l'indice la veille.

A Londres, l'indice FTSE-100 était quasi stable (+0,04% à 7.517,71 points.), approchant néanmoins de ses records absolus en séance et de clôture établis le 16 mai.

Les investisseurs ont été globalement prudents au moment où l'Opep se réunissait à Vienne pour prolonger sa réduction de production d'or noir afin de soutenir les cours.

BP a ainsi perdu 1,13% à 473,10 pence et Royal Dutch Shell (action "B") 0,51% à 2.161 pence.

La relative faiblesse de la livre a en revanche soutenu les multinationales comme Burberry (+1,20% à 1.773 pence), British American Tobacco (+1,16% à 5.495 pence) ou encore Reckitt Benckiser (+0,72% à 7.797 pence).

Entraînés par les résultats records de la compagnie à bas coût Wizz Air, EasyJet a décollé de 2,68% à 1.380 pence et le groupe IAG de 1,48% à 616 pence.

La Bourse de Paris était également proche de l'équilibre (-0,08% à 5.337,16 points).

Safran a terminé en tête (+3,10% à 78,47 euros).

Zodiac a pris 0,61% à 23,11 euros à la reprise de la cotation de leurs titres, suspendus mercredi avant que le groupe aéronautique ne confirme son intention de racheter l'équipementier avec une offre revue à la baisse.

La Bourse de Madrid a gagné 0,28% à 10937,7 points.

Les hausses s'observaient particulièrement dans le secteur énergétique, après l'annonce par le gouvernement d'un prochain appel d'offres de 3.000 mégawatts dans les énergies renouvelables, le deuxième depuis janvier: Acciona a pris 1,51% à 83,4 euros et Iberdrola +1,55% à 7 euros.

Le gestionnaire d'aéroports Aena a gagné 1,47% à 172,25 euros.

Banco Popular a rebondi de 1,35% à 0,68 euro et Banco Santander a gagné 0,17% à 5,89 euros, mais le reste du secteur bancaire a terminé en recul.

Arcelor Mittal a enregistré la plus forte baisse de l'indice (-2,05% à 19,64 euros), suivi du groupe d'ingénierie pétrolière Tecnicas Reunidas (-1,59% à 35,53 euros).

L'indice FTSE Mib de la Bourse de Milan a cédé 0,36% à 21.291 points.

Italgas a réalisé la meilleure performance, (+1,36% à 4,62 euros), suivi de STMicroelectronics (+1,31% à 14,72 euros) et CNH Industrial (+1,20% à 10,12 euros).

Salvatore Ferragamo, qui a exprimé sa prudence pour l'année en cours, a été de nouveau la lanterne rouge (-4,43% à 25,66 euros). Séance difficile également pour Saipem (-3,10% à 3,808 euros) et Banco BPM (-2,96% à 3,018 euros).

La Bourse de Lisbonne a pris 0,59% à 5.244,80 points, soutenue par la banque BCP, qui a bondi de 3,28% à 0,23 euro.

Parmi les gagnants de la séance figuraient le groupe électricien EDP (+0,63% à 3,19 euros) et le papetier The Navigator Company (+0,43% à 4,01 euros).

A l'inverse, le groupe de grande distribution Jeronimo Martins a cédé 0,75% à 17,29 euros et le producteur de liège Amorim 0,39% à 11,62 euros.

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a reculé de 0,08% à 527,46 points.

Arcelor Mittal a chuté de 2,00% à 19,61 euros et le géant néerlando-belge de la distribution Ahold Delhaize de 1,84% à 19,72 euros.

Le géant anglo-néerlandais Unilever a grimpé de 1,32% à 50,49 euros et la holding Altice de 1,16% à 22,16 euros.

A Bruxelles, le Bel 20 a cédé 0,21% à 3.894,37 points.

La Bourse suisse était fermée en raison de l'Ascension.

bur-LyS/jpr

© AWP 2017
Envoyer par e-mail