Les Bourses européennes ont toutes fini en hausse

Envoyer par e-mail
09/04/2018 | 18:53

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont toutes fini en hausse lundi, rassurées comme Wall Street par des propos de l'administration américaine sur les tensions commerciales avec la Chine, même si les sanctions contre des groupes russes ont inquiété à Londres et Francfort.

Vers 16h15 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 1,51% à 24.294,83 points, le Nasdaq 2,23% à 7.069,02 points, et l'indice élargi S&P 500 1,64% à 2.647,12 points.

La Bourse de New York profitait de propos rassurants de l'administration américaine concernant les tensions commerciales avec la Chine et réagissait peu à l'annonce par Donald Trump de "décisions majeures" imminentes concernant la Syrie après l'attaque chimique présumée dans la ville de syrienne de Douma.

"Le marché ne cesse de réagir à la hausse ou à la baisse aux propos des proches de Donald Trump sur le commerce. Tout cela devrait cesser au début de la saison des résultats qui démarre vendredi avec les banques et s'annonce meilleure que les trimestres précédents", a estimé Peter Cardillo de Spartan Capital Securities.

Cependant, "l'effondrement du marché boursier russe et du rouble ont provoqué de l'incertitude" à Francfort, selon Jochen Stanzl, stratégiste chez CMC Markets. Les marchés boursiers russes ont dégringolé lundi jusqu'à environ 10% après l'annonce de nouvelles sanctions américaines contre des hommes d'affaires russes et leurs entreprises.

L'Eurostoxx 50 a terminé en hausse de 0,15%.

A Paris, l'indice CAC 40 a gagné 0,10% à 5.263,39 points. Du côté des valeurs, Casino Guichard a profité (+0,52% à 40,84 euros) d'un relèvement de la recommandation de Deutsche Bank à "acheter" contre "conserver" auparavant.

Kering (-0,38% à 416 euros) va céder sa marque Volcom, spécialisée dans les vêtements de sport et de glisse, dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur le luxe.

Air France-KLM (+1,54% à 8,95 euros) prévoit qu'un avion sur quatre sera cloué au sol mardi, au sixième épisode d'une grève pour les salaires lancée en février,.

Ubisoft s'est replié de 1,42% à 72,30 euros après être monté de plus de 10% jeudi sur fond de très bonnes ventes de lancement pour "Far Cry 5".

Le groupe alimentaire Bonduelle (+1,13% à 35,85 euros) a nommé un directeur général issu de la famille tout en restant président non exécutif.

A Londres, l'indice FT- SE 100 a pris 0,15%, à 7.194,75 points, malgré le recul du secteur minier, exposé aux risques de guerre commerciale: Anglo American (-0,49% à 1.610,40 pence), Antofagasta (-0,44% à 911,60 pence) et BHP Billiton (-0,26% à 1.385,20 pence).

Les entreprises russes cotées à Londres ont été affectées par les sanctions des Etats-Unis, à l'image du sidérurgiste Evraz (-14,45% à 385,40 pence), qui fait partie du FTSE-100. Glencore, qui se fournit en aluminium auprès de Rusal, a perdu 3,42% à 339,15 pence.

Le motoriste Rolls-Royce (+1,24% à 878,80 pence) va vendre 700 millions d'euros à l'américain Woodward sa filiale allemande L'Orange, spécialisée dans les pièces pour moteur diesel. Royal Mail (-0,61% à 553,20 pence) voit son directeur général sur le point de quitter son poste, selon la presse britannique.

A Francfort, l'indice DAX a pris 0,17%, à 12.261,75 points. Volkswagen a cédé 0,45% à 164,26 euros, Daimler 0,58% à 64,95 euros et BMW 0,71% à 88,34 euros, Donald Trump étudiant les moyens d'imposer des réglementations environnementales plus strictes pour rendre les importations de véhicules étrangers plus chères et protéger ainsi les constructeurs américains, selon le "Wall Street Journal".

Deutsche Bank a gagné 1,16% à 11,48 euros, sur fond d'arrivée de Christian Sewing à la place du Britannique John Cryan à la direction. Lufthansa (+1,21% à 26,67 euros) va annuler mardi plus de 800 vols, soit un avion sur deux, en raison de grèves touchant quatre aéroports allemands.

A Amsterdam, l'indice AEX a gagné 0,11% à 539,90 points. Le chimiste et pétrolier Vopak a pris 3,11% à 41,05 euros et l'assureur ASR Nederland 1,23% à 36,20 euros. Le géant anglo-néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever a perdu 1,41% à 46,31 euros et le groupe Aalberts Industries 0,91% à 41,16 euros.

A Bruxelles, l'indice BEL 20 a stagné (+0,01% à 3.870,65 points). Plus forte des douze hausses, la banque KBC(+1% à 70,86 euros). Le groupe pharmaceutique UCB a stagné à 66,68 euros. Parmi les sept baisses, le fabricant de produits d'hygiène Ontex (-1,37% à 21,62 euros).

L'indice SMI de la bourse suisse a clôturé à 8.687,08 points, en hausse de 0,18%.Richemont, numéro deux mondial du luxe, a fini en tête (+1,44% à 87,10 francs suisses), tandis que le groupe horloger Swatch gagnait 0,47% à 431,80 francs suisses.

Le géant pharmaceutique suisse (-0,13% à 77,58 francs suisses) va débourser 7 milliards d'euros pour racheter l'américain AveXis, spécialisé dans la thérapie génique et les neurosciences.

A Madrid, l'indice IBEX a fini en hausse de 0,62% à 9.742,8 points, mené par les banques espagnoles, dont Standard & Poor's a amélioré la note. Bankia a pris 1,54% à 3,70 euros, BBVA 1,34% à 6,43 euros, CaixaBank 1,27% à 3,92 euros et Banco Santander 0,43% à 5,36 euros.

Parmi les gestionnaires d'aéroports, Aena a gagné 2% à 170,95 euros et IAG 1,70% à 7,18 euros. Le groupe d'ingénierie pétrolière Técnicas Reunidas a lâché 2,54% à 24,52 euros, plus fort recul de l'indice et le pétrolier Repsol 0,20% à 14,98 euros.

A Milan, l'indice MIB a fini en hausse de 0,54%, l'indice FTSE Mib à 23.054 points, mené par Italgas, meilleure performance, avec +1,72% à 5,09 euros, suivi d'Atlantia, +1,56% à 26,67 euros et de Banco BPM, +1,56% à 2,90 euros. En revanche, Buzzi Unicem a perdu 2,33% à 19,1 euros, Prysmian a cédé 2,27% à 24,16 euros et Saipem, -1,88% à 3,081 euros.

Le PSI 20 de la Bourse de Lisbonne a rebondi de 0,59% à 5.448,99 points. Parmi les hausses, le groupe de distribution Jeronimo Martins (+0,35% à 14,34 euros), la banque BCP (+0,66% à 0,27 euro), le groupe diversifié Sonae (+0,09% à 1,10 euro) ou encore la holding Sonae capital (+0,11% à 0,93 euro).

bur-nth/jpr

© AWP 2018
Envoyer par e-mail