Les perspectives de retour aux actionnaires sont favorables en Corée du Sud, assure M&G

Envoyer par e-mail
12/02/2018 | 09:14

(AOF) - Hôte des JO d'hiver, membre du G20, pays aux fondamentaux économiques solides qui rattrape son retard sur son voisin japonais… la Corée du Sud a tout pour attirer les investisseurs du monde entier. Pourtant, constate Matthew Vaight, gérant du fonds M&G Global Emerging Markets, les valorisations des actions sont restées stables en 2017 bien que le marché actions sud-coréen ait été l'un des plus performants sur l'année. "Les performances ont été principalement tirées par la croissance des bénéfices des entreprises et il n'y a eu que peu d'expansion des multiples", analyse le gérant.

Mais cette situation pourrait évoluer dans le bon sens et cette "décote coréenne" devrait se réduire. En effet, la Corée du Sud est en train de lever le frein principal aux investissements étrangers, à savoir la mauvaise qualité de la gouvernance de ses entreprises. "Le gouvernement sud-coréen a fait passer des réformes visant à améliorer le traitement des actionnaires minoritaires. Ces mesures visent notamment à inciter les entreprises à verser des dividendes. Ces efforts commencent à porter leurs fruits", constate Matthew Vaight, chez M&G.

Ils se matérialisent dans la hausse du taux de distribution - proportion du bénéfice net ou du cash flow d'une entreprise retournée aux actionnaires sous forme de dividende - même si cet indicateur reste l'un des plus bas au monde.

"Nous estimons qu'il y a beaucoup de place pour faire croitre ses taux de distribution. Les montants payés en dividendes par les entreprises sud-coréennes restent très bas comparés à ceux d'autres pays et nous pensons qu'ils ont un grand potentiel de croissance", conclut Matthew Vaight, gérant du fonds M&G Global Emerging Markets.

Copyright 2018 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail