Londres rebondit grâce à Wall Street

Envoyer par e-mail
19/05/2017 | 09:46

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres reprenait sa marche en avant vendredi matin (+0,40%), dans le sillage d'un léger rebond à Wall Street et après deux séances de baisse consécutives.

Vers 07H30 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 30,01 points à 7.466,32 points.

Le marché britannique profitait de la meilleure forme de Wall Street la veille, alors que les marchés s'étaient inquiétés ces derniers jours de la mauvaise passe traversée par le président américain Donald Trump, soupçonné de faire entrave à la justice.

"Les investisseurs sont clairement un peu anxieux à propos de la situation politique aux Etats-Unis (...) mais en l'état je ne pense pas qu'ils soient trop inquiets", compte tenu du fait que les indices américains évoluent toujours autour des niveaux qui sont les siens depuis plusieurs derniers mois, relativise Craig Erlam, analyste chez Oanda.

La Bourse de Londres, qui évolue non loin de ses sommets historiques atteints en début de semaine, n'aura par ailleurs aucun indicateur économique notable à suivre en séance.

Par ailleurs, le FTSE est "porté sans doute par l'évolution de la livre depuis la clôture européenne la veille", souligne M. Erlam.

La devise s'est affaiblie, notamment par rapport au dollar, ce qui constitue une bonne nouvelle pour les nombreux groupes internationaux cotés à Londres dont les revenus réalisés à l'étranger sont mécaniquement gonflés par la livre faible.

Parmi ces valeurs, le motoriste Rolls Royce prenait 1,06 à 859,50 pence, le géant de la publicité WPP 1,47% à 1.723,00 pence, le spécialiste de la défense BAE Systems 0,47% à 638,50 pence et le groupe recentré sur l'éducation Pearson 0,86% à 701,50 pence.

Le marché était surtout tiré vers le haut par la plupart des valeurs du secteur minier qui se reprenait après avoir été en premier ligne des craintes autour de Trump, dont les projets de relance des infrastructures constitue une bonne nouvelle pour les producteurs de métaux.

Anglo American prenait 1,22% à 1.080,00 pence, BHP Billiton 0,54% à 1.201,00 pence et Rio Tinto 1,11% à 3.136,00 pence. De même, les producteurs d'or étaient recherchés à l'image de Fresnillo (+1,45% à 1.604,00 pence) et Randgold (+0,69% à 7.325,00 pence).

En revanche, la société pharmaceutique Hikma Pharmaceuticals chutait lourdement (-5,29% à 1.610,00 pence) après avoir prévenu le marché que son chiffre d'affaires serait bien moins élevé qu'espéré jusqu'à présent en 2017.

Le groupe prévoit des ventes annuelles entre 2 et 2,1 millions de dollars à change constant, pénalisées par les délais plus long que prévu dans le lancement d'un médicament générique contre l'asthme aux Etats-Unis.

jbo/spi

© AWP 2017
Envoyer par e-mail