Taux : stabilisation globale, 'stats' du jour sans impact.

Envoyer par e-mail
13/09/2017 | 19:00
(CercleFinance.com) - Nouvelle petite dégradation des marchés obligataires de part et d'autre de l'Atlantique, mais la tendance est en réalité à la stabilisation (en faisant la moyenne des principales dettes d'état).

Les T-Bonds se tendent symboliquement de +1,5Pt vers 2,1860% après la publication des prix à la production industrielle (PPI) aux Etats Unis.

Ils progressent de +0,2% en août aux Etats Unis (même écart en 'core rate') et atteignent un rythme annuel de +2,5% contre +1,9% en juillet.
Hors énergie, le PPI ressort inchangé à +1,9% sur 12 mois glissants.

L'événement de la fin de séance -mais qui a peu impacté les bons du Trésor US- ce fut la spectaculaire baisse des stocks d'essence (-8,4Mns de barils) mais cela s'explique par la mise à l'arrêt de nombreuses raffineries texanes (produisant du carburant, avec un taux d'utilisation tombé à 77,7% contre 95% avant les cyclones).

Les stocks de 'brut' continue en revanche de se gonfler (+5,9Mns de barils), tout simplement parce que les raffineries ne les exploitent pas comme en temps ordinaire.
Ces chiffre provoquent néanmoins une forte hausse de +1,5% du cours du WTI qui se hisse vers 49$ sur le NYMEX.

En Europe, les Bunds décalent imperceptiblement (+0,3Pts à 0,404%) mais nos OAT se détendent symétriquement (-1,2Pt à 0,685%).
Mouvement inverse sur les BTP italiens (+1,8Pts à 2,10%) et +1Pt sur les 'gilts' britanniques à 1,085%.
Les 'bonos' espagnols font un peu cavalier seul avec une embellie de -2,2Pts à 1,573%.


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Envoyer par e-mail