BoA Merrill Lynch prévoit la poursuite du rally boursier en 2018 avant une correction

Envoyer par e-mail
06/12/2017 | 16:42

(AOF) - Le rally boursier va se prolonger en 2018, mais est entré dans sa dernière phase, affirme Bank of America Merrill Lynch dans ses perspectives 2018. L’indice S&P 500 devrait atteindre un sommet à 2 863 points en début d'année prochaine tandis que le Nasdaq composite culminerait à 8 000 points, avant une correction d’au moins 10%, prévoit la banque américaine. Le premier est actuellement à 2 608 points et le second à 6 762 points.

Le S&P 500 devrait ensuite rebondir pour finir l'année à 2 800 points, en hausse de 9%. Le bénéfice par action de l'indice devrait progresser de 6% à 139 dollars avant la prise en compte de la réforme fiscale. Selon les estimations de Bank of America Merrill Lynch, elle aurait un impact relutif qui pourrait atteindre 19 dollars au niveau du bénéfice par action, soit 14%.

Les stratèges préviennent que l'inflation pourrait changer la donne pour les actions et les marchés du crédit. La banque d'affaires anticipe une inflation hors énergie et alimentation de 1,8% à la fin de l'année prochaine et de 2% un an plus tard. Elle ajoute que la hausse des salaires en raison des tensions sur le marché du travail devrait être un facteur très important pour les actions via la pression sur les marges et les spread de crédit.

" L'histoire suggère que certains des meilleurs rendements peuvent être réalisé à la fin des marchés haussiers. Etant donné des valorisations aussi élevées qu'actuellement dans un contexte économique calme malgré l'agitation politique, nous considérons la correction sur les marchés l'année prochaine comme un événement normal. Et pour les investisseurs bien positionnés, elle pourrait représenter une opportunité d'achat ", a déclaré Candace Browning, directrice de la recherche de Bank of America Merrill Lynch.

Cette dernière anticipe une surperformance des actions par rapport aux obligations en 2018 pour la septième année consécutive, du jamais vu depuis 1928.

Au sein des actions américaines, sa préférence va aux grandes capitalisations relativement aux petites capitalisations

Côté secteur, la banque reste à Surponderer sur les valeurs technologiques américaines en dépit de valorisations élevées et de comportements caractéristiques d'une bulle spéculative. La hausse des prix appelle la hausse des prix, une tendance constatée sur les marchés par les stratèges en fin de cycle boursier.

Elle apprécie aussi les financières et le secteur des matières premières aux Etats-Unis. Bank of America Merrill Lynch est neutre sur la santé, les biens de consommation courante, l'industrie, l'énergie et les télécoms. Elle est négative sur l'immobilier, les biens de consommation discrétionnaire et les utilities.

Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail