Amundi Europe Microcaps : Le contexte inflationniste nous invite à la prudence

20/04/2022 | 10:12

Gérant du fonds Amundi Europe Microcaps

Ce fonds DSK créé à la fin des années 90 est géré par Patrice Piadé depuis 2009. Disposant d’un encours de 90 M€ environ, il ne peut acheter que les titres de sociétés capitalisant moins de 150 M€, ce qui l’oblige à investir sur le très long terme dans des affaires de croissance de grande qualité. Affichant +50% sur 5 ans contre +30% pour sa catégorie, Amundi Europe Microcaps est fidèle à notre sélection.

Patrice Piade, votre fonds figure régulièrement parmi les meilleurs de la catégorie. Comment allouez-vous les capitaux qui vous sont confiés ?

"Dans des marchés favorables ces dernières années aux valeurs de croissance, les contraintes juridiques du fonds ont constitué plutôt un atout. En effet, en tant que fonds DSK, il est tenu d’être investi au moins à 75 % dans des valeurs de moins de 150 millions d’euros de capitalisation boursière en moyenne sur 60 jours au moment de l’investissement. De fait, ces contraintes nous obligent à nous intéresser à des histoires naissantes au potentiel de croissance important, avec une durée de conservation longue, de trois à cinq ans en moyenne, sauf accident de parcours. En effet, si nous allégeons un titre qui a bien monté, il nous est ensuite impossible de renforcer en baisse, à moins que la capitalisation ne soit repassée sous la barre des 150 M€. De ce fait, les nouvelles entrées dans le fonds sont rares. Depuis le début de l’année, la valeur française Bilendi a intégré notre portefeuille constitué actuellement de 67 valeurs. Nous apprécions chez ce fournisseur de solutions logiciels et de panels pour les sondages réalisés en ligne son positionnement original sur un marché en croissance (tendance de long terme à la sous-traitance) et en concentration. Doté d’un savoir-faire pointu et de barrières à l’entrée sur un type de panels bien défini, le groupe gagne régulièrement des parts de marché par croissance organique et externe. L’entreprise a réalisé fin 2021 une acquisition en Allemagne pour renforcer son réseau international. Elle vient de faire part à l’occasion de la publication de très bons résultats 2021 de son ambition de réaliser 100 M€ de CA en 2026."

A quoi ressemble la valeur idéale Amundi Europe Microcaps ?

"Je recherche des histoires de croissance durable, celles qui s’appuient sur une stratégie et un management solide, tous secteurs confondus hors banques et immobilier, secteurs que les statuts du fonds ne nous autorisent pas. Je regarde donc la valorisation d’un point de vue dynamique et suis capable d’investir dans des sociétés non profitables ou moins rentables dans la mesure où les investissements nécessaires à la croissance plombent leurs résultats à court terme. C’est ainsi que je suis rentré sur La Française de l’Energie (LFDE) il y a un peu plus de 3 ans, séduit par ce projet ambitieux de valorisation du gaz libéré naturellement dans les anciennes mines de charbon en France et en Belgique. Il a fallu du temps pour que la société obtienne les autorisations nécessaires et voit sa production et sa rentabilité décoller. La hausse des prix de l’énergie et surtout la flambée du gaz ont servi de catalyseur. La valorisation est aujourd’hui moins attractive, ce qui a motivé quelques prises de bénéfices, mais cela reste une position significative du fonds, avec un poids de 2.9%. Quelques options restent à activer comme la valorisation du gaz de houille en Lorraine et des crédits carbones."

 

Les principales positions du fonds (Source : rapport mensuel du fonds à fin mars)
Les principales positions du fonds (Source : rapport mensuel du fonds à fin mars)

La guerre en Ukraine vous a-t-elle conduit à effectuer des arbitrages ?

"Ce conflit aggrave le risque inflationniste déjà présent auparavant et porte un peu plus préjudice aux valeurs de croissance à multiples élevés que nous avions déjà allégé début 2022. Je pense par exemple à Esker et Nagarro (acteur allemand de l’ingénierie numérique) qui étaient devenus des poids importants du fonds après leur envolée de 2021 dans un contexte très porteur pour les valeurs à croissance visible. Nous avons plus récemment allégé quelques valeurs cycliques alors que la croissance s’annonce moins dynamique et conservons par prudence un peu plus de liquidités qu’à notre habitude puisque le fonds n’est investi qu’à 90%. De quoi saisir des opportunités et se prémunir d’une éventuelle décollecte sur le fonds."

Cela ne vous empêche pas d’avoir comme premières positions Delta Plus Groupe et Catana…

"Delta Plus répercute les hausses de prix qu’elle subit de la part de ses fournisseurs. Cela n’empêchera probablement pas un pincement transitoire de ses marges mais nous apprécions beaucoup leur maîtrise d’une stratégie de croissance externe régulière sur le marché porteur des équipements de protection individuelle. Sur Catana, certes les prix des matières premières et les pénuries de composants et de main d’œuvre les freinent, mais les carnets de commande sont pleins et renforcent leur pricing power."

Les cours du Groupe Bastide et de LNA Santé ont subi des dommages collatéraux de l’affaire Orpéa. Comment avez-vous réagi ?

"Ces affaires ne peuvent laisser indifférent. Nous pouvons tous, de près ou de loin, être confrontés à ce genre de situation. Cependant sur LNA Santé, l’analyse nous semble différente avec un groupe plus transparent et plus vertueux que ses concurrents dans ses pratiques. De plus, la structure familiale et salariale du capital et les pratiques commerciales moins agressives nous confortent dans notre investissement. La dépendance est un sujet sociétal majeur et le secteur est en plein explosion. Bastide Le Confort Médical est surtout spécialisée dans la vente et la location matériel médical pour le maintien à domicile, même si les EHPAD figurent parmi ses clients. Bastide nous semble qu’indirectement et marginalement concerné par cette affaire et nous continuons de porter ce projet qui allie croissance organique et externe, en France et de plus en plus à l’international maintenant afin de réduire le risque réglementaire qui pèse sur sa visibilité."

 

Le fonds surperforme sa catégorie sur cinq ans. Source : Quantalys
Le fonds surperforme sa catégorie sur cinq ans. Source : Quantalys

 

© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Pro. de la finance"
24/06
23/06
15/06
06/06
31/05