Bourse Zurich: les indices gagnent du terrain en fin de matinée

Envoyer par e-mail
12/02/2019 | 11:30

Zurich (awp) - La Bourse suisse renforçait ses gains en fin de matinée après avoir ouvert en hausse, dans le sillage des autres bourses européennes. Les Bourses chinoises ont, elles, terminé sur des gains, soutenues par les espoirs de résolution du conflit commercial sino-américain. Aux Etats-Unis, un accord de principe pour éviter un nouveau "shutdown" a été évoqué par les médias américains.

En Grande-Bretagne, Theresa May doit s'adresser à la Chambre des communes en milieu de journée pour informer les députés de l'évolution des discussions entamées avec ses homologues européens afin de tenter de modifier le traité de retrait.

"Le Brexit sera de nouveau un thème dominant cette semaine, avec un possible report du vote des parlementaires et une économie britannique qui s'est affaissée l'an dernier", indiquent les analystes de CMC Market.

En Suisse, les nouvelles mises en circulation de véhicules routiers ont reculé en janvier sur un an de 2,8% à 26'675 unités.

A 10h35, le SMI gagnait 0,68% à 9130,31 points, tandis que le SLI progressait de 0,76% à 1408,60 points et le SPI de 0,68% à 10'672,03 points. Parmi les 30 valeurs vedettes, 26 affichaient des gains, quand une était stable (UBS) et trois reculaient.

En tête se trouvait Adecco (+2,2%). Son rival néerlandais Randstad a publié mardi pour l'année 2018 un bénéfice net en hausse de 12% à 704 millions d'euros, malgré un quatrième trimestre marqué par le ralentissement de l'activité en Europe.

Les valeurs du luxe Swatch (+1,8%) et Richemont (1,3%) continuaient d'afficher des gains. Un de leurs concurrents, Kering, a annoncé une année 2018 en forte croissance avec des ventes qui ont progressé de 26% à 13,6 milliards d'euros.

Les poids lourds Roche (1,3%) et Novartis (+0,8%) amélioraient leurs gains.

Credit Suisse (+0,7%) a vu son objectif de cours abaissé par Goldman Sachs, qui a maintenu la recommandation à l'achat. Nestlé affichait une très légère hausse de 0,1%.

Swisscom (-1,4%) finissait bon dernier. Le géant bleu va évaluer s'il va contester devant le Tribunal fédéral administratif la décision de la ComCom d'abaisser les prix pour la co-utilisation de son réseau. Il affirme avoir fait des provisions financières en conséquence.

Sur le marché élargi, Airopack s'envolait de 13,8% après la décision du Tribunal cantonal de Zoug d'accorder un sursis concordataire au spécialiste des aérosols. La veille, le titre avait par contre perdu 61,71%, n'étant pas parvenu à trouver un accord pour le refinancement total du groupe.

La banque de gestion Vontobel dégringolait de 4,7% après l'annonce de ses résultats. Elle a enregistré un bénéfice net en forte hausse en 2018. Les autres indicateurs ont manqué les prévisions. Les prévisions de la direction sont prudentes.

Le laboratoire Cosmo Pharmaceuticals (+1,5%) a annoncé le dépôt d'une demande d'autorisation de mise sur le marché du bleu de méthylène MMX auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

La société d'investissements Artisan, qui indique représenter environ 12% des actionnaires de Panalpina, a exigé lundi une étude "sérieuse et objective" de l'offre de rachat émise par le danois DSV sur le groupe bâlois de logistique. Il gagnait 1,8% ce mardi.

Ceva grapillait 0,1%. Le français CMA CGM se dit "très serein" pour le succès de son offre publique d'achat sur les titres du logisticien, qui débute mardi.

ck/al

© AWP 2019
Envoyer par e-mail