Des milliards tout neufs en approche

02/12/2020 | 09:10

La seconde vague de coronavirus en occident est toujours sans impact sur les marchés financiers, qui s'appuient sur le triptyque plans de soutien, vaccins et reprise asiatique pour nourrir leur optimisme. Les annonces à plusieurs centaines de milliards attendues dans les jours à venir ne devraient pas infléchir la tendance. Pendant ce temps, Donald Trump voit ses derniers espoirs contestataires partir en fumée. Voilà pour l'ambiance ce matin.

Les marchés financiers tiennent probablement leur nouveau catalyseur au crépuscule de l'année 2020. Oh, il n'est pas bien neuf puisqu'il s'agit du fameux plan bipartisan de soutien économique aux Etats-Unis, qui tient en haleine les marchés depuis quelques semaines déjà, sans pour autant tourner à la saga du Brexit ni au soap opéra de l'accord commercial sino-américain. Tout le monde avait bien compris qu'un compromis sur le plan de soutien était impossible avant l'élection présidentielle. Il est désormais envisageable et probablement nécessaire.

L'élection de Joe Biden va permettre d'accélérer le mouvement, car les Américains sont pragmatiques. Même si Donald Trump continue à contester l'issue du scrutin, il est en train de perdre d'importants soutiens dans son propre camp et l'avocat général William Barr vient tout juste d'annoncer que ses services n'ont pas découvert de fraude qui aurait pu modifier le résultat de l'élection. Comme l'écrivait il y a quelques jours un éditorialiste anglo-saxon, les politiciens républicains sont toujours terrifiés par la base électorale de Trump, mais ils ont moins peur du Président lui-même. Pas au point de jouer les francs-tireurs, mais suffisamment pour regagner un peu de souplesse dans les discussions. Il n'y avait qu'à voir hier Steven Mnuchin, le secrétaire du Trésor et Jerome Powell, le patron de la Fed, voguer de conserve pour s'en persuader. Les deux hommes ont exhorté le Congrès à adopter rapidement un plan d'aide aux PME en difficultés, qui "ne peuvent attendre deux ou trois mois". Comprendre "qui ne peuvent pas attendre la passation de flambeau entre Trump et Biden".

Il devrait donc y avoir un plan assez rapidement, peut-être en deux phases, avec un premier déblocage de plusieurs centaines de milliards de dollars pour parer au plus pressé et atténuer les effets de la seconde vague de coronavirus, effets qui ont toutes les chances d'être renforcés par le grand brassage du weekend de Thanksgiving.

Ces nouvelles mesures de soutien vont probablement contribuer à désamorcer les craintes qui auraient pu apparaître en fin d'année. Sur les marchés, les investisseurs hésitent toujours sur la conduite à tenir, mais les indices poursuivent leur ascension, alors pourquoi s'en faire ? On a vu hier les valeurs cycliques et les financières aux avant-postes, mais c'est bien la technologie qui a le plus repris du poil de la bête sur une semaine. Novembre fut un mois record et atypique, qui a réussi le tour de force de rendre CNP Assurances plus sexy qu'Apple. Blague à part, le facteur cyclique est actuellement le plus puissant sous-jacent qui alimente le marché. Une tendance qui a de bonnes chances de perdurer surtout si les programmes de soutien sont renforcés, aux Etats-Unis donc mais aussi en Europe, puisque je vous rappelle que la BCE annoncera – c'est presque une certitude – un élargissement de son arsenal à l'issue de sa réunion du 10 décembre, c’est-à-dire la semaine prochaine. A Washington comme à Bruxelles, on est toujours sans nouvelles des gardiens du temple de l'orthodoxie budgétaire.

Le CAC40 perdait environ 0,3% à 5561 points peu après l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les principaux événements du jour seront les ventes de détail allemandes (8h00), les chiffres de l'emploi en Europe (11h00), l'enquête ADP sur l'emploi américain (14h15), la seconde journée d'audition parlementaire de Jerome Powell (à partir de 16h00), les stocks pétroliers hebdomadaires (16h30) et pour finir le Livre Beige de la Fed (20h00).

L'euro flambe à 1,208 USD. L'once d'or a repris un peu de vigueur à 1810 USD. Le pétrole recule, avec un WTI à 44,10 USD et un Brent à 47 USD. Le rendement du T-Bond remonte à 0,92 % sur 10 ans. Le Bitcoin perd 2 % à 18 500 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Allreal : Baader Helvea démarre le suivi à alléger en visant 180 CHF.
  • Anheuser-Busch Inbev : Citigroup passe d'achat à neutre.
  • BigBen : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours relevé de 23,30 à 25,30 EUR.
  • Comet : Stifel démarre le suivi à l'achat en visant 205 CHF.
  • Compass : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 1300 GBp.
  • Compleo Charging Solutions : Commerzbank démarre le suivi à conserver en visant 90 EUR.
  • Galp Energia : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 11,50 EUR.
  • Heineken : Citigroup passe de neutre à achat.
  • Inficon : Stifel démarre le suivi à conserver en visant 704 CHF.
  • Kion : HSBC passe de conserver a acheté en visant 76 EUR.
  • Legal & General : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 230 à 270 GBp.
  • OMV : J.P. Morgan passe de souspondérer à surpondérer en visant 40 EUR.
  • PSP Swiss Property : Baader Helvea reste à accumuler avec un objectif de cours relevé de 120 à 123 CHF.  
  • Repsol : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 8 EUR.
  • Royal Dutch Shell : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 1700 GBp.
  • Sopra Steria : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 149,40 à 146 EUR.
  • Swiss Prime Site : Baader Helvea reste à alléger avec un objectif de cours réduit de 85 à 82 CHF.
  • Total : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 44 EUR.
  • Ultra Electronics : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 2100 à 2350 GBp.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Alstom a obtenu toutes les approbations réglementaires nécessaires pour compléter le rachat de Bombardier Transport, qui aura lieu le 29 janvier.
  • Total a finalisé le rachat du portefeuille de clients d'EDP en Espagne sur la base d'une valeur d'entreprise de 515 M€.
  • Sephora (LVMH) ouvrira des points de vente sur 850 sites de Kohl's d'ici 2023
  • Peugeot lancera en 2021 nouvelle version électrique de ses véhicules utilitaires légers (Peugeot e-Partner, Citroën e-Berlingo, Opel Combo-e et Vauxhall Combo-e), assemblés à Vigo en Espagne.
  • Dassault Systèmes prévoit de prendre 15% d'AV Simulation, la coentreprise entre Sogeclair et Renault.
  • Interparfums relève de "320 à 330 M€" à "plus de 340 M€" sa prévision de chiffre d'affaires 2020, avec une marge opérationnelle de 7 à 8% (consensus 334 M€ et 8,7% respectivement).
  • Imerys prend le contrôle d'Haznedar, un fabricant turc de réfractaires et de briques monolithiques de haute qualité.
  • DSME commande la conception des cuves de six méthaniers brise-glace à GTT.
  • CNP Assurances place 500 M€ d'obligations à échéance 2028.
  • Euronext a achevé la migration des actions cotées à Oslo sur sa plateforme Optiq.
  • LNA Santé finalise le rachat de Clinique Développement.
  • CBo Territoria cède l'activité de gestion immobilière Habitat.
  • Groupe Séché monte à 61,84% du capital de Séché Environnement après le rachat de 220 000 actions à 44 EUR auprès d'ICM.
  • Biosynex révise en hausse dans la fourchette 150 à 170 M€ son objectif de chiffre d'affaires 2020.
  • Don't Nod lance Twin Mirror, son premier jeu autoédité.
  • Drone Volt lève 4,1 M€ à 0,22 EUR l'action.
  • Lumibird sécurise 140 M€ de financement, dont un EURO PP.
  • L'offre aux minoritaires de Devoteam rouverte du 3 au 16 décembre.
  • Touax boucle le refinancement d'actifs de son pôle conteneurs en augmentant ses plafonds disponibles.
  • Metabolic Explorer produit avec son démonstrateur industriel le premier acide glycolique d’origine naturelle.
  • Les actions Lafuma seront radiées d'Euronext le 4 décembre après le retrait obligatoire initié par sa maison-mère Calida.
  • Wavestone, Avenir Télécom, Société Anonyme des Bains de Mer ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Salesforce.com va racheter Slack pour 27,7 Mds$.
  • Hewlett Packard Enterprise relève ses prévisions, ce qui n'empêche pas le titre de baisser légèrement après la séance.
  • Volkswagen remet à plus tard le débat sur l'avenir de son président du directoire, Herbert Diess.
  • Un groupe représentant les constructeurs automobiles opérant aux États-Unis a prévu de collaborer avec Joe Biden pour réduire les émissions polluantes.
  • Allianz rachète la division assurances générales de Westpac pour 535 M$.
  • Xiaomi souffre en bourse après l'annonce d'une grosse levée de fonds pour accélérer sa croissance.
  • La FDA homologue le Gavreto de Roche pour une forme de cancer de la thyroïde.
  • L'Association en charge de la Libra de Facebook change le nom de la cryptomonnaie pour Diem.
  • Lonza se lance dans les bioconjugués anticorps-médicaments.
  • Tecan relève ses prévisions pour 2020.
  • Belimo rachète Opera Electronics.
  • SoftwareOne et RIB Software signent une alliance stratégique.
  • Tata Group proche du rachat de BigBasket pour 1,3 Md$, selon Mint.

Ça publie aujourd'hui. Costco Wholesale, Royal Bank of Canada, Snowflake, Fast Retailing, Wizz Air, Avon Rubber, Manutan

Lectures

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
14:31
14:25
14:07
14:01
14:01