France: les défaillances d'entreprises en rebond depuis fin 2021, selon Altares

17/01/2022 | 22:06

Paris (awp/afp) - Les défaillances d'entreprises en France, dont le nombre est anormalement bas depuis le début de la crise sanitaire, ont amorcé un rebond fin 2021, selon les chiffres publiés lundi par le cabinet Altares, qui prévoit une hausse pour 2022.

Si les défauts ont été en 2021 les moins nombreux depuis 35 ans, "le débranchement progressif des aides, les difficultés d'approvisionnement en matières premières et l'envolée des prix fragilisent les trésoreries des entreprises", estime le cabinet qui a recensé l'intégralité des défaillances signalées aux tribunaux de commerce l'an dernier.

En décembre, leur nombre a rebondi de 9%, tout en restant inférieur de 36% par rapport à décembre 2019, avant la crise sanitaire.

La situation est restée très favorable en 2021 avec un recul des défaillances de 12% sur un an, mais "la fin de l'année amorce un retour à la normale" et le dernier trimestre est "tout juste à l'équilibre, avec 8.256 procédures ouvertes, soit 0,6% de plus par rapport au même trimestre 2020", selon Altares.

Pour 2022, tous secteurs confondus, "il faut craindre au minimum 5.000 à 6.000 défauts en plus", a déclaré à l'AFP Thierry Million, directeur des études d'Altares.

Les défaillances --au nombre de 28.371 en 2021 selon Altares-- seraient toutefois encore loin de revenir à leur niveau de 2019, lorsque 52.004 entreprises avaient fait défaut.

Le chiffre de 27.285 défaillances pour 2021 publié mercredi par la Banque de France reposait encore sur une statistique provisoire pour décembre, ce qui explique une légère différence, d'après M. Millon.

Par secteurs, l'ouverture de procédures s'est accélérée au dernier trimestre 2021 "dans la construction (+8,4%) et plus précisément dans le bâtiment (+12,9%)", selon le communiqué du cabinet.

Dans le commerce, la tendance générale est restée à la baisse mais les défaillances sont en hausse en 2021 pour "le commerce et la réparation de véhicules" (+8,2%). Elles progressent également dans les services d'architecture et d'ingénierie (+10,2%).

Au quatrième trimestre, le nombre de procédures a augmenté de 5% dans les services aux entreprises et les défauts étaient en hausse de 10% pour les services aux particuliers.

Dans l'industrie, la tendance a été favorable avec une diminution de 12,5% des défaillances sur l'ensemble de 2021, mais elle "s'inverse rapidement sur le 4ème trimestre (+6,8%)", toujours selon Altares qui pointe une hausse de 15% des défauts dans le transport de marchandises au dernier trimestre.

Enfin, si la baisse des défaillances demeure forte dans la restauration, elles sont reparties à la hausse dans l'hébergement au quatrième trimestre (+7%).

afp/rp

© AWP 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
11:28
11:28
11:27
11:25
11:24