L'essentiel de l'actualité de la cryptosphère

05/07/2022 | 10:52

La cryptosphère regorge d’actualités croustillantes quotidiennement. Pour vous tenir au courant des principales informations qui gravitent autour de ce secteur, je vous condense l’essentiel des news les plus importantes de ces derniers jours.

 

  • Les acteurs de la finance décentralisée encaissent le coup. Après Celsius, Voyager et le fonds 3AC d'avoir annoncé être en difficulté financière, c’est au tour de la plateforme de prêts et d'échanges de crypto basée à Singapour, Vauld, d’annoncer qu'elle allait suspendre les retraits et les échanges entre ses 800 000 utilisateurs. Le PDG, Darshan Bathija, a déclaré que “les conditions volatiles du marché, les difficultés financières de nos principaux partenaires commerciaux qui nous affectent inévitablement, et le climat actuel du marché a conduit à un montant important de retraits de clients”. Il faut dire que la société proposait, sur certains actifs, des taux de rendement allant jusqu’à 40%. On voit le résultat des courses de ces propositions insoutenables à long terme maintenant, dans le bear market…

  • La plateforme de prêts de cryptomonnaies BlockFi connaît elle aussi des temps compliqués. Alors que la société était valorisée à 5 milliards de dollars en 2021, la récente chute des cryptomonnaies, l’effondrement de l’écosystème Terra, de Celsius et du fonds 3AC, entre autres, ont engendré des retraits massifs des utilisateurs et ont eu un impact dévastateur sur la société. Le PDG, Zac Prince, a annoncé avoir trouvé un accord avec la plateforme FTX, ou plutôt un plan de sauvetage in extremis, afin de se voir octroyer une ligne de crédit de 400 millions de dollars et une option d’achat à hauteur de 240 millions de dollars. Coup de maître de la part de FTX qui “buy the dip” des sociétés en difficulté ?

  • Bitpanda, la plateforme d’échange de cryptomonnaies autrichienne, a annoncé licencier environ un tiers de ses effectifs alors que l'entreprise cherche à traverser “une période de marchés turbulents et d'incertitude”. Son PDG, Paul Klanschek, a déclaré dans une lettre destinée aux employés qu'il souhaitait réduire ses effectifs de plus de 1 000 à 730, invoquant la nécessité d'améliorer sa santé financière contre les effets d'une récession anticipée. Des annonces qui s’effectuent dans le sillage de d'autres plateformes comme Coinbase ou Crypto.com qui ont, elles aussi, décidé de réduire leur masse salariale.

  • Le président du Salvador, Nayib Bukele, a déclaré vendredi que le pays avait acheté 80 bitcoins à 19 000 dollars, d'une valeur d'environ 1,5 million de dollars. "Merci de vendre à bas prix", a-t-il écrit dans un tweet, qui comprenait des captures d'écran des transactions d'achat. El Salvador détient désormais 2 301 bitcoins d'une valeur de 47 millions de dollars au cours actuel. Le président salvadorien essaie à nouveau d'acheter la baisse alors que le portefeuille BTC du pays est en chute d'environ 60 millions de dollars, soit -57% affichée. Pour rappel, le pays a dépensé au total 103,9 millions de dollars pour acheter des bitcoins.

  • Michael Saylor, le PDG de MicroStrategy, a acheté 480 bitcoins supplémentaires pour environ 10 millions de dollars à un prix moyen de 20 817 dollars par bitcoin selon un document financier (8-K) publié fin juin. La société détient désormais près de 130 000 BTC (2,61 milliards de dollars), qu'elle a acquis pour environ 4 milliards de dollars à un prix moyen de 30 664 dollars. La société possède de loin la plus grande réserve de BTC de toutes les sociétés publiques, Tesla est la deuxième plus grande avec 42 902 BTC (862 millions de dollars).

  • Un groupe d'entreprises a annoncé fin juin la formation et le lancement du Metaverse Standards Forum dans le but de stimuler la coopération à l'échelle de l'industrie sur les normes d'interopérabilité dans les metaverses ouverts. Parmi les membres fondateurs, nous pouvons citer : Meta, Microsoft, Nvidia, Epic Games, Sony, et les géants chinois de la technologie Alibaba et Huawei. L'objectif est d'inciter les sociétés à se coordonner pour permettre aux utilisateurs de se déplacer librement dans les différents mondes et expériences de chaque société de la manière la plus intuitive et ludique possible.

  • Meta a annoncé mettre fin à Novi, le pilote de paiements par portefeuille numérique de la société américaine, le 1er septembre. A partir de cette date, le compte WhatsApp de Novi et l'application Novi deviendront  indisponibles. Une annonce qui intervient 5 mois après la vente de l’autre projet Web3 de la société : le stablecoin Diem. Mais Mark Zuckerberg reste positif : "Vous pouvez vous attendre à en voir plus de notre part dans l'espace Web3, car nous sommes très optimistes quant à la valeur que ces technologies peuvent apporter aux personnes et aux entreprises du metaverse." a-t-il déclaré dans un communiqué. La société explore d’ailleurs l’intégration de NFT sur ses différentes plateformes.

  • L'excellente École Polytechnique a annoncé lancer la première formation certifiante sur la Blockchain en France via son entité dédiée à la formation professionnelle “Executive Education”. Un programme qui débutera cet automne en distanciel avec des temps de formation synchrones et asynchrones qui permettra aux participants d’acquérir les bases de la technologie de la Blockchain. Une période de formation de 20 heures pour un coût total de 4500 euros TTC.
     
  • La star française du ballon rond, Kylian Mbappé, devient actionnaire et ambassadeur à l'international du jeu blockchain fantasy de football, Sorare. Il rejoint ainsi Gérard Piqué et son acolyte Antoine Griezmann dans le cercle fermé des investisseurs. La licorne française est désormais valorisée à plus de 4 milliards de dollars et continue son expansion à l’international notamment aux Etats-Unis en ayant récemment signé un contrat avec la NBA.

  • Pour finir ce Crypto Recap, voici les points à retenir sur l’accord trouvé par l’Union Européenne concernant la régulation (MiCA et TFR) de la cryptosphère en Europe : 
  1. La finance décentralisée (DeFi) et les NFT sortent de l’encadrement de la régulation européenne. Un autre projet viendra, plus tard, encadrer ces deux sphères de l’écosystème crypto.

  2. L’agrément PSAN (Prestataire de services sur actifs numériques) délivré par l’AMF s’uniformise à l’échelle européenne sous le statut de CASP (Crypto Asset Services Provider) afin d’avoir une homogénéité de la régulation des acteurs crypto dans la zone euro. Cela va permettre aux PSAN français d'étendre leurs activités au sein du Vieux Continent.  

  3. Pas d’interdiction du minage sous le mécanisme de Proof-of-Work (Preuve de travail) en Europe mais les émetteurs de cryptomonnaies (dont les PSAN) devront évaluer l’impact environnemental des actifs numériques et les communiquer aux clients.

  4. Les portefeuilles privés (comme Ledger ou Metamask) devront être soumis à des vérifications systématiques des identités pour les transactions supérieures à 1000 euros.

  5. Les transactions réalisées entre les plateformes (PSAN - CASP) seront soumises à la vérification des identités des opérateurs pour toutes les transactions à partir de 1 euro. 

La publication officielle de cet accord est attendue pour 2023 avec une application prévue en 2024.

L’évolution du Top 20 des cryptomonnaies en termes de capitalisation sur une semaine.
(Cliquez sur la heatmap ci-dessous pour mieux visualiser les variations)

Source : Quantify
© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur ""
05/08
28/07
18/07
05/07
24/06