Le premier navire céréalier à quitter l'Ukraine jette l'ancre au large des côtes turques

02/08/2022 | 20:34

Le premier navire de transport de céréales à quitter les ports ukrainiens en temps de guerre a jeté l'ancre en toute sécurité au large des côtes turques mardi, tandis qu'un haut fonctionnaire a déclaré qu'Ankara s'attend à ce qu'environ un navire de céréales quitte l'Ukraine chaque jour tant que l'accord d'exportation tient.

Le premier navire, le Razoni, transportant 26 527 tonnes de maïs à destination du Liban, a jeté l'ancre près de l'entrée du Bosphore depuis la mer Noire vers 18h00 GMT, quelque 36 heures après avoir quitté le port d'Odessa en Ukraine.

Une délégation du Centre de coordination conjoint (JCC) d'Istanbul, où travaillent des personnels russe, ukrainien, turc et de l'ONU, devrait inspecter le navire mercredi à 0700 GMT, selon le ministère turc de la défense.

La navigation a été rendue possible après qu'Ankara et les Nations Unies aient négocié un accord d'exportation de céréales et d'engrais entre Moscou et Kiev le mois dernier - une rare percée diplomatique dans un conflit qui s'est transformé en une longue guerre d'usure.

Les exportations de l'un des principaux producteurs mondiaux de céréales sont destinées à contribuer à atténuer une crise alimentaire mondiale https://www.reuters.com/world/europe/russia-pounds-ukrainian-port-putin-announces-global-maritime-ambitions-2022-08-01.

"Le plan est qu'un navire parte... chaque jour", a déclaré le haut fonctionnaire turc à Reuters, en faisant référence à Odesa et à deux autres ports ukrainiens couverts par l'accord. "Si rien ne se passe, les exportations se feront via un navire par jour pendant un certain temps".

Le fonctionnaire, qui a demandé à rester anonyme, a ajouté que le départ du Razoni a été retardé de quelques jours par des "problèmes techniques" qui sont désormais réglés, et la Turquie, membre de l'OTAN, s'attend à ce que le couloir de passage sécurisé fonctionne bien.

Dans le cadre de l'accord, les quatre parties surveillent les expéditions et effectuent des inspections depuis le JCC d'Istanbul, qui chevauche le détroit du Bosphore qui relie la mer Noire aux marchés mondiaux.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
01:09
29/09
29/09
29/09
29/09