Point marchés-Les actions en Europe poursuivent leur timide rebond sans Wall Street

20/06/2022 | 13:48

* Wall Street fermée pour un jour férié
* Les banques soutiennent la tendance positive en Europe
* Macron sans majorité absolue à l'Assemblée nationale
* Le "spread" entre la France et l'Allemagne se creuse légèrement

par Claude Chendjou
PARIS, 20 juin (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent dans le vert
lundi à la mi-séance, tentant de prolonger le rebond de vendredi en l'absence de
Wall Street fermée pour cause de jour de férié, mais la tendance demeure
fragile, les craintes liées à l'inflation, à la remontée rapide des taux
d'intérêt et au risque d'un ralentissement de la croissance économique étant
toujours présentes.
La place boursière de Paris gagne 0,27% à 5.898,73 vers 11h30 GMT. L'indice
CAC 40 est cependant freiné par les résultats des élections législatives
qui ont débouché sur une Assemblée nationale fragmentée et la perte de la
majorité absolue pour le camp d'Emmanuel Macron, ce qui fait craindre une
paralysie politique.
À Francfort, le Dax avance plus franchement de 0,49% et à Londres,
le FTSE prend 1,02%.
L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 s'octroie 0,48%, l'EuroStoxx
50 de la zone euro 0,49% et le Stoxx 600 0,62%.
La Bourse de New York, qui a terminé vendredi en ordre dispersé avec un Dow
Jones et un S&P-500 dans le rouge, est fermée ce lundi en raison du Juneteenth
National Independence Day, jour de l'émancipation des esclaves afro-américains.
Malgré la tendance positive pour le moment sur les marchés d'actions, le
tour de vis opéré la semaine dernière par les banques centrales américaine,
suisse et britannique face à une inflation galopante, pourrait de nouveau
secouer les indices, dont plusieurs sont tombés en zone de "bear market" (marché
baissier), soit un repli de plus de 20% par rapport au dernier point haut.
"Les marchés sont toujours en train de digérer la révision à la hausse des
anticipations de taux de la Fed, et les actifs à risque mondiaux pourraient
avoir du mal à afficher un rebond durable pour l'instant", indiquent les
analystes d'ING dans une note.
Une audition de Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale
européenne (BCE), par la commission des Affaires économiques et monétaires du
Parlement européen est attendue à 13h00 GMT, tandis que Jerome Powell, le
président de la Réserve fédérale américaine (Fed) doit s'exprimer devant le
Sénat mercredi et la Chambre des représentants jeudi, ce qui pourrait donner aux
investisseurs de nouveaux éléments sur l'évolution des taux.
Alors que les chiffres de l'inflation en Grande-Bretagne pour le mois de mai
seront connus mardi, l'Office fédéral de la statistique a indiqué lundi que la
hausse des prix à la production en Allemagne s'est poursuivie en mai avec un
indice en progression de 33,6% en rythme annuel contre +33,5% en avril.



VALEURS EN EUROPE
En Europe, la plupart des compartiments du Stoxx 600 évoluent dans le vert
avec les banques (+1,9%) et l'énergie (+1,9%) en tête, tandis
qu'à l'opposé la construction (-2,2%) affiche la plus importante baisse.
Les banques continuent de profiter des anticipations de remontée des taux
d'intérêt. Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole
prennent de 0,1% à 0,9% malgré les craintes d'une crise politique en
France. Ailleurs en Europe, la hausse est plus nette pour des banques comme
Deutsche Bank (+1,6%), Unicredit (2,5%) ou encore Barclays
(+1,1%).
Sur le CAC 40, Renault bondit de 6,6%, soutenu par la
recommandation à l'"achat" de Jefferies, tandis que sur le SBF 120,
Valneva s'envole de 23,5% à la faveur de l'annonce d'une prise de
participation de Pfizer au capital du laboratoire nantais.
A Rome, Telecom Italia (TIM) avance de 2,7%, une source ayant
déclaré que Vivendi, premier actionnaire du groupe, vise une
valorisation de 31 milliards d'euros, dette comprise, pour le réseau de
téléphonie fixe de l'ancien monopole italien en cas de scission.
A Londres, EasyJet cède 1,7% après avoir annoncé vouloir supprimer
davantage de vols cet été dans un contexte de pénurie de main d'oeuvre et de
perturbations dans les aéroports.


TAUX
L'écart de rendements ("spread") entre les obligations allemandes et
françaises se creuse légèrement lundi au lendemain du deuxième
tour des législatives en France, passant à environ 57 points de base contre 54
vendredi.
Le rendement de l'OAT à dix ans prend deux points à 2,234% alors
que celui du Bund allemand de même échéance, jugé plus sûr, recule
très légèrement, à 1,661%.


CHANGES
Aux changes, l'euro s'apprécie de 0,28% à 1,0527 dollar malgré le
revers subi par le camp d'Emmanuel Macron en France. La monnaie unique est
soutenue par les attentes des investisseurs sur l'outil anti-fragmentation, qui
doit permettre d'éviter des écarts de rendements trop importants entre les
obligations au sein du bloc.
"Même si une majorité (absolue) au Parlement pour Macron aurait été très
positif pour la coopération dans la zone euro, (...) c'est du long terme. Il y a
deux choses très importantes pour l'euro: quel type d'outil anti-fragmentation
la BCE peut proposer et les perspectives en matière de politique monétaire",
explique Ingvild Borgen Gjerde, analyste en devises chez DNB Markets.
L'indice mesurant les fluctuations du dollar face à un panier de devises
internationales abandonne 0,36% mais reste proche de son sommet de 20 ans
touché mercredi dernier à la suite du relèvement de 75 points de base des taux
de la Fed.
Dans les cryptomonnaies, le bitcoin rebondit de 0,84% après être
tombé durant le week-end à 17.592 dollars, un creux inédit depuis la fin 2020.


PÉTROLE
Les cours pétroliers restent volatils, les investisseurs hésitant entre les
tensions sur l'offre et les craintes d'une récession, ce qui pourrait affecter
la demande.
Le baril de Brent perd 0,07% à 113,04 dollars, tandis que celui du
brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagne 0,16% à 109,73
dollars.

AUCUN INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR À L'AGENDA DU 20 JUIN

LA SITUATION SUR LES MARCHÉS

WALL STREET

Indices Dernier Var. Var. %
points
Dow Jones #N/A #VALUE! #VALUE!
Stale
S&P-500 #N/A #VALUE! #VALUE!
Stale
Nasdaq-100 #N/A #VALUE! #VALUE!
Stale


"The Day Ahead" - Le point sur la prochaine
séance à Wall Street
La séance
précédente :
Indices Clôture Var. Var. % YTD
points
Dow Jones #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%
S&P-500 #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%
Nasdaq #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%
Nasdaq 100 #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%

MARCHES
EUROPEENS

Indices Dernier Var. Var. % YTD
points
Eurofirst 300 #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%
Eurostoxx 50 #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%
CAC 40 #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%
Dax 30 #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%
FTSE #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%
SMI #N/A #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale Stale%
Les valeurs à suivre à Paris et
en Europe :

CHANGES
Cours Veille Var.% YTD
Euro/Dlr #N/A #N/A #VALUE! #N/A
Stale Stale Stale%
Dlr/Yen #N/A #N/A #VALUE! #N/A
Stale Stale Stale%
Euro/Yen #N/A #N/A #VALUE! #N/A
Stale Stale Stale%
Dlr/CHF #N/A #N/A #VALUE! #N/A
Stale Stale Stale%
Euro/CHF #N/A #N/A #VALUE! #N/A
Stale Stale Stale%
Stg/Dlr #N/A #N/A #VALUE! #N/A
Stale Stale Stale%
Indice $ #N/A #N/A #VALUE! #VALUE!
Stale Stale

TAUX
Dernier Var. Spread/B
und
(pts)

Future Bund #N/A #N/A
Stale Stale
Bund 10 ans #N/A #N/A
Stale Stale
Bund 2 ans #N/A #N/A
Stale Stale
OAT 10 ans #N/A #N/A #VALUE!
Stale Stale
Treasury 10 #N/A #N/A
ans Stale Stale

Treasury 2 ans #N/A #N/A
Stale Stale

PETROLE
(en dollars) Cours Précéden Var Var. % YTD
t
Brut léger US #N/A #N/A #VALUE! #VALUE! #VALUE!
Stale Stale
Brent #N/A #N/A #VALUE! #VALUE! #VALUE!
Stale Stale



(Certaines données peuvent accuser un léger décalage)


(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)


© Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
12/08
12/08
12/08
12/08
12/08