Portefeuille ETF : Le monde à portée de PEA

28/07/2021 | 09:48

Ce portefeuille comprend uniquement des ETF éligibles au PEA. Les répartitions sont données à titre indicatif, car l’objectif de ce portefeuille est avant tout d’explorer les pistes envisageables dans le cadre d’un PEA. Il se révèlera performant en marché haussier, mais sera fragilisé dans les périodes de baisse, car il n’intègre qu’une faible part de défensif et est fort exposé aux techs et aux smalls.

 

Le profil de risque est élevé, et l’horizon de placement est long-terme. M’étant donné la contrainte d’éligibilité au PEA, le choix d’ETF était donc plus limité, et les ETF retenus sont pour la plupart à réplication synthétique par le biais de swaps.

Voici l’allocation du portefeuille :

Source : Zonebourse.com

Les deux premières positions sont des ETF Amundi, l’un réplique le MSCI World, l’autre, le MSCI Emerging Markets. Ces deux trackers représentent un poids total de 35%, pour une exposition à presque 3000 entreprises réparties sur 50 pays.

A la troisième ligne, on retrouve un ETF de BNP Paribas Easy qui suit le MSCI Europe, avec deux particularités : en premier lieu, les valeurs sont filtrées selon le label ISR (Investissement Socialement Responsable), créé par le ministère de l’Economie et des Finances dans le but de réorienter les flux vers une finance plus durable. La deuxième subtilité réside dans le plafonnement fixé à 5% par position, qui permet une meilleure diversification au sein de l’ETF. La réplication physique permet donc d’investir réellement dans les entreprises ciblées.

Ensuite, nous passons aux ETF thématiques, avec en premier lieu l’Amundi ETF PEA Nasdaq-100. Ce dernier permet une exposition aux techs américaines qui, sur les dernières années, ont largement surperformé le marché. Ajoutons à cela une dose de small et mid caps européennes, à hauteur de 15% avec l’ETF Lyxor MSCI EMU Small Cap, qui est à réplication physique.

L’ETF Lyxor STOXX Europe 600 Healthcare permet d’intégrer une part d’actions défensives au portefeuille, en répliquant synthétiquement la performance des géants européens du secteur de la santé. 

Une part de 5% est dédiée à de l’immobilier, avec le Lyxor PEA Immobilier Europe, qui s’expose notamment aux foncières Vonovia, Deutsche Wohnen, Unibail ou encore Gecina. L’avantage de ce tracker est une grande diversification sectorielle, réduisant le risque inhérent à chacune des entreprises qui le composent.

Pour finir, intégrons une poche obligataire qui représente 5% du portefeuille, dans le but de réduire légèrement la volatilité du portefeuille. Le Lyxor PEA Obligations d’Etat Euro a l’inconvénient d’être à réplication synthétique, mais c’est un des seuls ETF obligataire éligible au PEA. Il réplique la performance d’un panier avec un taux de coupon moyen de 2,58% et une maturité de 9,4 années.  

Voici maintenant les répartitions sectorielle et géographique du portefeuille :

Source : Zonebourse.com

Les différents secteurs sont relativement bien représentés, avec une dominance des techs et de la santé. Ce portefeuille devrait réussir à capter une bonne performance en période de hausse, et sera plus fragile en cas de baisse du fait de sa faible teneur en défensif. La répartition géographique est très complète, avec 33% aux Etats-Unis, 11% en Allemagne, 10% en France, 7% au Royaume-Uni ou encore 5% en Suisse.



Retrouvez d’autres portefeuilles ETF

  • Un portefeuille défensif avec une touche de bleu et de vert : cliquez ici
  • La diversification est le seul repas gratuit : cliquez ici
  • Un exemple de portefeuille offensif avec des amortisseurs : cliquez ici
  • Un bon vieux 60/40 : cliquez ici
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
24/09
22/09
22/09
22/09
22/09