intro Une nervosité palpable

En dehors de l'accélération de la pandémie en Europe et du clivage Biden-Trump aux Etats-Unis, les banques centrales ont occupé une place de choix dans l'actualité des marchés la semaine dernière. Leurs discours prudents face à la persistance de la crise sanitaire et la nécessité de maintenir les stimuli monétaires pour une période indéterminée ont incité les opérateurs à limiter les initiatives, ce qui s'est nettement ressenti dans la trajectoire des grands indices.

Les dégagements se poursuivent d'ailleurs aujourd'hui, avec en toile de fond, une hausse notable de la volatilité. Dans ce cadre, force est de constater que la mauvaise réputation du mois de septembre risque bien de se confirmer cette année puisque la nervosité des opérateurs semblent grandir de séance en séance.

Nos portefeuilles ont néanmoins fait preuve de résilience, en gagnant du terrain mais surtout de la surperformance par rapport à leurs indices de référence.

 

Portefeuille Europe

Semaine qualitative pour notre sélection européenne, qui progresse de 0.63%, là où le Stoxx Europe 600 Net Return abandonne 1.12%.

Il ne fait guère de doute que le rebond de Shop Apotheke (+14.3%) contribue à cette performance. Le spécialiste allemand des pharmacies en ligne a profité de plusieurs recommandations à l'achat, permettant à son cours de bourse de revenir tutoyer son sommet historique. Virbac (+7.4%) s'offre aussi un parcours ascendant, à contre-courant du marché, après la publication d'une solide publication semestrielle. Le groupe a annoncé une hausse de 51% de son résultat net à 53.6 millions d'euros et a légèrement relevé ses perspectives annuelles. Toujours à la hausse, les allemands Stratec (+5.36%) et Zooplus (+3.59%), dont les cours ont été rudement éprouvés ces dernières semaines, reprennent des couleurs.

Une seule baisse notable est à relever, celle de Flatex (-4.88%), qui subit des prises de bénéfices légitimes en amont de sa publication semestrielle, que la fintech allemande dévoilera mercredi.


Relance haussière de Shop Apotheke

image

 

Portefeuille USA

Le portefeuille USA s'est stabilisé sur les cinq derniers jours, faisant mieux que le S&P500 (-0.64%) et le Nasdaq100 (-1.36%). La sélection progresse ainsi d'un peu plus de 6.4% depuis le début de l'année.

Les trajectoires sont très hétérogènes, avec dix hausses neutralisées par dix baisses. Eli Lilly (+4.1%) occupe la première marche du podium des performances grâce à l'annonce d'une collaboration avec Amgen dans la fabrication d'anticorps pour traiter le coronavirus. Les autres variations sont plus modérées, à l'image de celles de BlackRock (+2.9%), d'Akamai Technologies (+2.4%) et de Merck (+2.3%).

Tachons de relever que certaines valeurs technologiques regagnent du terrain. C'est notamment le cas du spécialiste des jeux vidéo Netease (+2.2%), du leader dans la cyber-sécurité Fortinet (+1.8%) ou encore du géant des ventes en ligne Etsy (+1.0%). Ce n'est pas le cas des GAFAM, qui ont poursuivi leur correction. Alphabet lâche 4.3%, tout comme Microsoft (-1.80%), qui a d'ailleurs annoncé l'acquisition de la maison mère de Bethesda pour 7.5 milliards de dollars, aux franchises cultes comme celles de Doom et de Fallout.


S&P Global revient tester son support à 340 USD

image

 

Portefeuille Asie

Le portefeuille Asie se détache de ses indices de référence. Preuve en est, notre sélection dédiée progresse de 1.25% tandis que le Nikkei et le Hang Seng ont reculé de respectivement 0.84% et 2.4%.

L'une des stars du portefeuille a corrigé brutalement lors de la précédente séquence hebdomadaire. Il s'agit de Xiaomi (-11%), qui retrace violemment une petite partie de son précédent rallye haussier. L'australien Ansell (-3.5%) emprunte le même chemin, tout comme Country Garden (-2.7%) et Tencent (-2.3%) à Hong Kong. L'actualité de Tencent reste par ailleurs vivement chargée, avec un énième rebondissement dans la saga sur le sort de son application WeChat, dont la restriction aux Etats-Unis a été suspendue par un tribunal américain.

A contrario, Weichan Power (+11.4%), Nomura (+11.1%) et Nexon (+9.3%) se distinguent à la hausse. Le constructeur de poids lourds chinois Weichan a reçu une certification du Ministère de l'écologie et l'environnement, permettant au groupe de commercialiser ses moteurs nouvelle génération, respectant les dernières normes environnementales.


Nomura déborde sa résistance à 3000 JPY

image

 

Une publication et deux dividendes au programme de la semaine

L'actualité des sociétés restera faible en attendant la prochaine saison des résultats, qui débutera dans quelques semaines et qui concernera les performances du troisième trimestre. Toutefois, les investisseurs auront le loisir de lire le compte-rendu de Flatex, qui publiera mercredi ses résultats semestriels.

En attendant, STMicroelectronics en Europe et Regis Resources en Asie rémunéreront leurs actionnaires avec un dividende qui sera détaché cette semaine.

 

Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2020
Copier lien
Dernières actualités sur ""
19/10
12/10
05/10
28/09
21/09