Tereos constate un bon rendement des betteraves à sucre en France malgré la sécheresse

04/08/2022 | 09:50

Le plus grand groupe sucrier français, Tereos, a déclaré jeudi qu'il s'attend actuellement à ce que les rendements de la récolte de betteraves sucrières françaises de cette année soient supérieurs à la moyenne quinquennale, malgré un manque de précipitations.

La France, premier producteur agricole de l'Union européenne, a enduré la sécheresse et des températures caniculaires cet été, une partie du pays ayant connu une troisième vague de chaleur cette semaine.

"En France, le développement des cultures a progressé sans heurts au cours de la saison 2022 malgré une pluviométrie réduite, et dans l'état actuel des choses, le rendement moyen de la saison devrait dépasser la moyenne des cinq dernières années", a déclaré Tereos dans une déclaration de résultats du premier trimestre.

Les rendements finaux de la récolte d'automne dépendront néanmoins des conditions météorologiques des prochaines semaines, a-t-il ajouté.

Les conditions météorologiques sévères de l'été en France ont fait craindre des pertes de récolte, bien que les inquiétudes se soient concentrées sur d'autres cultures telles que le maïs (maize), en particulier dans le sud-ouest.

La production de betteraves sucrières devrait être freinée par une baisse des surfaces plantées, Tereos ayant l'obligation d'enregistrer une baisse des plantations pour la cinquième année consécutive.

La tendance à la diminution des plantations de betteraves sucrières a conduit Tereos à envisager l'éventualité d'une réduction des capacités de transformation du sucre en France. Le rival Cristal Union, quant à lui, prévoit d'augmenter les prix payés aux planteurs pour s'assurer un approvisionnement suffisant.

Tereos a annoncé un doublement de son bénéfice de base pour son premier trimestre au 30 juin, les prix élevés du marché ayant compensé la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie.

En Europe, les prix du sucre ont continué à augmenter au deuxième trimestre tandis que le marché de l'éthanol de la région est resté soutenu par un déficit structurel de l'offre, a déclaré le groupe.

Tereos a réaffirmé que la hausse des coûts augmenterait ses besoins en fonds de roulement et devrait entraîner une augmentation de la dette nette au cours de son exercice 2022/23.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
02:28
02:25
02:17
02:11
01:45