Trump saura dans 3-4 semaines s'il conclut un accord avec Pékin

Envoyer par e-mail
15/03/2019 | 02:56

(Ajoute précisions, compte-rendu de Chine Nouvelle en fin de dépêche)

WASHINGTON, 15 mars (Reuters) - Il faudra probablement attendre trois ou quatre semaines pour savoir si un accord commercial pourra être conclu avec la Chine, a déclaré jeudi Donald Trump, alors que son secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a écarté l'hypothèse d'un sommet dès ce mois-ci entre le président américain et son homologue chinois Xi Jinping.

"On aura des nouvelles sur la Chine. On saura probablement dans les trois ou quatre prochaines semaines", a dit jeudi soir Donald Trump lors d'un événement à la Maison blanche, ajoutant que Pékin s'était montré "très responsable et très raisonnable."

Le président des Etats-Unis avait auparavant affirmé que les négociations commerciales avec la Chine progressaient rapidement, mais avait redit qu'il ne signerait pas un mauvais accord.

Les Etats-Unis entendent obtenir de la Chine l'engagement de mettre fin à des pratiques commerciales qu'ils jugent déloyales, comme les transferts forcés de technologie ou l'accès limité à son marché, mais les négociations durent maintenant depuis des mois sans résultat concret à ce jour.

Il n'y aura pas de sommet commercial entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping en mars comme cela avait été précédemment évoqué car il "reste du travail à faire", a déclaré le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

S'exprimant lors d'une audition à la Chambre des représentants, il a ajouté s'attendre "ce que les choses se règlent dans un avenir proche".

Mnuchin a dit que le représentant au Commerce Robert Lighthizer et lui-même avaient eu mercredi soir un entretien téléphonique avec un haut responsable chinois.

L'agence de presse Chine Nouvelle a rapporté vendredi que les deux membres de l'administration américaine s'étaient entretenus par téléphone avec le vice-Premier ministre chinois Liu He, qui mène les négociations pour Pékin.

Des "progrès substantiels" ont été accomplis, a-t-elle ajouté, sans davantage de précisions. (David Lawder et Jeff Mason, avec la contribution de Jason Lange et Steve Holland à Washington, Ben Blanchard à Pékin; Véronique Tison et Jean Terzian pour le service français)

© Thomson Reuters 2019
Envoyer par e-mail