BUCHER INDUSTRIES AG

BUCN
Cours en différé. Temps Différé  - 15/08 17:31:18
359CHF +0.39%

Le nombre de cyberattaques a bondi de 65% en Suisse en 2021

10/01/2022 | 14:43

Zurich (awp) - La Suisse a connu l'année dernière une recrudescence de cyberattaques. Les tentatives d'intrusion enregistrées par les entreprises helvétiques ont ainsi bondi de 65% par rapport à 2020, à en croire le spécialiste californien en sécurité informatique Check Point Software, qui ne fournit pas de chiffre absolu.

Les pirates ont principalement ciblé les entreprises industrielles, selon les données publiées lundi. Les auteurs de l'enquête ont dénombre 738 cyberattaques hebdomadaires - sans distinction entre échecs et réussites - par entreprise en moyenne l'année dernière, un chiffre en hausse de 20%.

Les cybercriminels auraient redoublé d'efforts vis-à-vis des acteurs de la santé (+107%), des sociétés financières ou des banques (+98%) ainsi que des agences gouvernementales et militaires (+8,6%). Le nombre moyen d'attaques hebdomadaires par entreprise a atteint respectivement 305, 271 et 388, selon Check Point Software.

Le secteur de la communication n'aurait pas été épargné, les statistiques affichant une hausse de 65% pour 107 attaques hebdomadaires en moyenne par entreprise. La variation est moindre (+1%) pour les compagnies d'assurance et les cabinets d'avocats, à 191 attaques par entreprise en moyenne.

Les statistiques de Check Point Software reposent sur les données des clients de l'entreprise informatique et ne représentent ainsi qu'une partie des cyberattaques survenues en Suisse.

Déjà une intrusion réussie en 2022

Les cas de cyberattaques ayant abouti n'ont pas manqué en 2021. Le constructeur de véhicules agricoles et de voirie Bucher, l'organisateur de foires MCH, le comparateur en ligne Comparis, la compagnie de navigation sur le Léman CGN, la Banque cantonale de Neuchâtel, le groupe de cliniques privées Pallas ou le fournisseur de l'industrie pharmaceutique Siegfried figurent parmi les victimes.

En 2022, il n'a pas fallu attendre une semaine pour qu'un cas soit signalé. Le groupe industriel lucernois Chemie + Papier Holding (CPH) a été victime d'une cyberattaque dans la nuit de jeudi à vendredi. Le système informatique a été provisoirement arrêté, ainsi qu'une partie de la production.

Du côté des pays voisins, l'Allemagne et l'Autriche auraient vu le nombre de tentatives d'intrusion augmenter de respectivement 62 et 117%, à en croire la société informatique américaine. Par région, l'Europe aurait connu la hausse la plus importante (+68%) pour plus de 600 cyberattaques hebdomadaires en moyenne par entreprise, davantage que l'Amérique du Nord (+61%, quelque 500 cas).

L'Afrique (+13%), la zone Asie-Pacifique (+25%) et l'Amérique latine (+38%) seraient davantage ciblées, enregistrant plus de 1000 attaques en moyenne par entreprise.

fr/al

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur BUCHER INDUSTRIES AG
02/08
02/08
28/07
28/07
28/07