COMPAGNIE DE SAINT-G

SGO
Temps réel Euronext Paris - 09:20 06/12/2022
46.20 EUR +0.73%

Paris tente un rebond à la faveur d'un répit sur les devises

27/09/2022 | 09:50

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris évoluait en hausse de 1,39% dans les premiers échanges mardi, profitant d'une accalmie sur les devises pour tenter de rebondir dans un environnement de marché toujours fébrile.

L'indice vedette CAC 40 avançait de 80,14 points à 5.849,53 points peu avant 09H40. La veille, malgré une tentative de rebond en séance, il avait fini en baisse de 0,24%.

La cote Parisienne enchaîne les journées rouges depuis la mi-septembre: elle reste sur neuf baisses lors des dix dernières séances, au cours desquelles elle a perdu près de 9%.

Le CAC 40, comme les autres indices européens, profite "d'une accalmie sur le front des devises, le dollar perdant quelque peu de la hauteur et la livre sterling se reprenant après sa chute historique d'hier", selon John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

L'euro se reprenait aussi légèrement, gagnant 0,44% face au billet vert à 0,9652 dollar vers 09H25.

Il souligne toutefois que "les interrogations demeurent", dans le contexte de hausse des taux directeurs des grandes banques centrales occidentales.

Le taux d'emprunt de la France à 10 ans, l'échéance qui fait référence, diminuait légèrement après avoir atteint un nouveau pic depuis 10 ans dans les tout premiers échanges mardi. Il évoluait à 2,68%.

Regains d'intérêt pour le risque

Les valeurs les plus cycliques, et dépendantes de l'activité économique, profitaient le plus du léger regain d'intérêt pour le risque: Renault prenait 3,30% à 28,97 euros, ArcelorMittal 2,03% à 21,38 euros, Saint-Gobain 1,45% à 38,03 euros.

Les valeurs plus défensives, comme les télécoms (Orange +0,06% à 9,58 euros), ou la santé (Eurofins Scientific +0,13% à 60,24 euros) étaient plus en retrait.

Technicolor se scinde en Bourse pour retrouver des couleurs

Les studios de Technicolor, spécialisés dans les effets visuels pour le cinéma, le jeu vidéo, l'animation et la publicité, débutent mardi leur cotation à la Bourse de Paris, une opération permettant de désendetter le reste du groupe.

Le groupe est désormais divisé en deux entités indépendantes : d'une part Technicolor Creative Studios (TCS), dont 65% des parts ont été distribuées aux actionnaires, et d'autre part le reste des activités (développement de modems sous marque blanche, et production de DVD) dont la dénomination sociale devient Vantiva.

Introduit au prix de 1,95 euro, le titre ne valait plus que 1,82 euro peu après l'ouverture avant de voir sa cotation suspendue.

Orpea veut davantage de personnel

Le groupe d'Ehpad privés Orpea, secoué depuis janvier par un scandale mettant en cause ses pratiques, a annoncé lundi qu'il comptait recruter massivement du personnel pour assurer une meilleure prise en charge des résidents. L'action prenait 2,82% à 13,33 euros, mais subit toujours une perte de 85% depuis le début de l'année.

fs/kd/abx

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur COMPAGNIE DE SAINT-GOBAIN
08:44
05/12
05/12
05/12
05/12