NESTLÉ S.A.

NESN
Temps Différé Swiss Exchange - 17:31 09/12/2022
109.24 CHF -0.16%

Nestlé mise sur les produits végétariens vecteurs de croissance

24/11/2022 | 16:18

Zurich (awp) - Nestlé veut tirer profit des nouvelles habitudes alimentaires de consommateurs toujours plus soucieux de leur santé, des conditions d'élevage et de l'impact environnemental. En offrant des alternatives aux protéines animales, le géant agroalimentaire avance ses pions sur un marché en pleine croissance, mais fortement concurrentiel.

A l'échelle mondiale, la multinationale veveysanne réalise désormais près d'un milliard de francs de recettes avec ses produits végétariens, dont 200 millions pour les alternatives végétales aux protéines animales.

"Certains produits végétariens peuvent cannibaliser nos produits traditionnels, mais dans le même temps, offrir ces alternatives nous permet de toucher une nouvelle clientèle et de générer une croissance additionnelle", a indiqué jeudi à AWP un porte-parole en marge d'une présentation.   En Suisse, Nestlé offre une série de produits végétariens avec sa marque Garden Gourmet, qui gagne en importance d'année en année. Pour la saison des fêtes, un faux foie gras à base de beurre de karité, d'huile de tournesol et de miso est venu enrichir la gamme et sera disponible dans une sélection de supermarchés Coop en Suisse ainsi qu'en Espagne.

"Cette année de lancement est une phase pilote, selon l'accueil du produit, celui-ci pourrait être lancé ailleurs", précise Melanie Stebler, responsable marketing de Garden Gourmet.

En dehors de l'Europe, les produits végétariens de Nestlé connaissent également un engouement aux Etats-Unis, en Asie, en Amérique latine ou en Australie, sous différentes marques. "La tendance générale est positive, même s'il est vrai qu'en Europe, nous avons connu un essoufflement des ventes après les pics enregistrés pendant la pandémie", selon Mme Stebler.

Baisse des prix à venir

Pour le moment, les substituts aux produits carnés coûtent souvent aussi cher, voire plus que ceux qu'ils remplacent, mais cela devrait changer à l'avenir. "Plus les quantités augmentent, plus les économies d'échelles sont importantes et les prix devraient baisser à moyen terme", explique Mme Stebler. Et d'ajouter que Garden Gourmet n'a pas relevé ses tarifs en Suisse, malgré l'inflation.

Le marché des alternatives aux protéines animales est en plein essor et devrait atteindre 12,30 milliards de dollars d'ici 2029, contre 5,88 milliards en 2022, selon les dernières estimations de l'institut d'études de marché Fortune Business Insights.

Bon nombre d'entreprises proposent déjà des produits de substitution à base végétale. Les grands distributeurs Migros et Coop ont indiqué à AWP proposer respectivement 1000 et 1800 produits végétariens, ce segment étant "de plus en plus demandé" par les consommateurs. Plus d'une centaine d'alternatives à la viande ou au poisson et une cinquantaine au lait sont disponibles chez Coop, indique une porte-parole.

Outre les protéines végétales, une autre approche consiste à produire la viande en laboratoire, via un processus de culture cellulaire. Déjà disponible à Singapour, le poulet de synthèse pourrait également arriver dans les rayons des supermarchés américains dans quelques mois, mais il faudra encore être patient pour pouvoir consommer de la viande artificielle en Suisse.

ol/buc

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur NESTLÉ S.A.
09/12
09/12
09/12
09/12
08/12